N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par talonlibre

Moi aussi, j'aime bien le hors-traces… le damé et les piquets : ce n'est pas ma tasse de thé, tout comme les ordres casqués et bottés ou froids, pernicieux et manipulateurs…

Un terrain nordique, c'est un terrain libre, libre comme Leifr Eiríksson, porté par les vents jusqu'au Vinland.

Un terrain nordique : c'est Morgedal, le pays du père du ski moderne - Sondre Norheim.

Un terrain nordique, c'est un tremplin de saut, c'est un slalom naturel entre les arbres, une longue traversée sur le plat, une montée, un vallonnement, une pente vierge attendant d'être déflorée…

Le ski vient du Nord… (Non, je n'oublie pas l'Altaï).

Mais, il a évolué et a su conquérir d'autres pentes.

Ne l'enfermons pas dans des carcans.

Quoique la vraie tradition, ce sont des lattes de plus de 3 m de long…


Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
A vrai dire, j'évite la croûtée pour éviter les boîtes. Robert, tu m'as démasqué…

Dans la poudre, j'arrive encore à faire illusion!

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
Et j'aurais pu ajouter : "là où la neige est la meilleure…" car je reste un skieur gourmet et délicat. Je préfère laisser l'infâme croûtée aux vrais durs et aux tatoués.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
Les notions de terrains alpins ou nordiques me font vomir… il n'y a que des pentes, des vallons, des couloirs, des montagnes, des forêts, des espaces naturels à parcourir, à découvrir…

Que le législateur ait eu besoin de définir un terrain ou autre pour satisfaire des prérogatives syndicales, je le comprends mais sur le terrain, cela ne tient pas.

Arrêtons l'onanisme intellectuel et skions… quelle que soit la pente. Seule la qualité de la neige et le niveau du skieur et de son matériel limitent nos possibilités.

L'Annum donne confiance, profitons en… oublions les codes et glissons, partout, en montée comme en descente.

Apprenons à faire la bonne trace, celle qui va bien, qui permet de marcher longtemps sans fatigue, à l'abri des risques et du vent.

Je déteste le mot nordique tel qu'il est employé en France, il est trop normé, trop limitatif.

J'aime le ski libre et tailler de belles traces là où bon me semble, en montée comme en descente, tout en respectant mère nature, ou plutôt en étroite fusion ou communion avec elle.

Seules comptent les joies orgasmiques du ski et de la glisse.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
Et là tu nous as fait une belle trace loin des pistes…

Entièrement d'accord, le plaisir du ski, c'est avant tout de la confiance.

Madshus pourrait appeler l'Annum, le ski qui donne confiance. Les progrès d'Annie en quelques sorties sont assez bluffants, on passe du chasse neige aux virages parallèles en peu de temps et à la découverte des plaisirs de la glisse.

Hier au-dessus de Bois d'Amont, le contraste avec un groupe de suisses était criant… quelques courbes pour descendre avec les Annums et pour eux une infâme galère, des conversions, de la trouille et des pas tournants en risquant l'entorse. Où est le plaisir du ski!

Pour revenir à la notion d'un seul ski pour tout faire et au plaisir, même en montée, je reste convaincu qu'une fixation avec mécanisme permettant d'offrir plus de débattement à la montée est une excellente solution pour ceux qui veulent se frotter à de l'alpino-nordique ou à du nordique-alpin (que l'on trouve dans le Jura).

Toujours ma vieille marotte,tout cela fait partie de la même famille, celle du ski!

Je vais monter sur les skis une bonne vieille Easy-Go telemark, les montées n'en seront que plus confortables.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
La difficulté principale est le diamètre des bâtons.

Impossible de trouver de grosses rondelles pour mes bâtons de fond mais possible pour mes bâtons d'alpin.

Généralement on le trouve chez tout bon spécialiste du ski de randonnée, j'avais trouvé les miennes chez Versant Nord à Thônes (74).

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
Bonjour Grandsteak,

Esssaye les Annum en 185, cela devrait correspondre à ton poids (paramètre plus important que la taille dans le choix d'un ski) et rester très maniable en forêt.

Ces skis apporte au SRN le plaisir de la glisse en descente. Mon amie, qui avait du mal à tourner en début de saison, se régale à tourner parallèle avec ses Annum.

Pour la neige dure, l'Annum est un ski de randonnée nordique, il n'offrira jamais les reprises de carre d'un ski de slalom.

En prenant soin à bien affûter les carres (manuellement), a tenue est très correcte. Un fartage à chaud régulier finira d'entretenir ses qualité de glisse et de maniabilité.

En bref, c'est un ski à tout faire pour le tout-terrain en SRN.

Pour l'ami Sancho, même si les skis jouent en descente, je suis sur que c'est surtout sa technique qui lui permet de descendre avec aisance.

Bon ski, et peut-être à un de ces jours sur les planches.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
A bientôt Lionel

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
Très très sympa cet avatar… Bienvenue sur le forum.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
Robert, c'est du ski libre… je crois savoir d'où Nicolas tire son anything goes…

Pour te convaincre de ma bonne fois tu peux lire ce post.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans