N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par forez

Encore une sortie côté Livradois avec forez63 mais cette fois en SRN. Départ toujours sous le lieu-dit Roche-Savine toujours par le chemin qui monte très raide sur le relais.
Là encore malgré une bonne couche de neige les hautes pierres ressortent. Au carrefour de la piste allant sur Virennes au même endroit que samedi j'en ai mesuré 40 cm soit 16 de plus en 48 heures.
Neige très poudreuse, excellente ça ne brassait pas trop, mais à certains endroits, une minuscule croûte de glace comme un glaçage de gâteau s'était formée. Elle était imperceptible, nous l'avons "découverte" à cause de la retenue qui était moins bonne.
Nous sommes montés sur le haut des monts, sur les "crêtes" boisés (1215 m sur le toit du Livradois) puis avons rejoint le chemin venant de Chanteloube pour filer au sud. Un petit plantage dans les nombreux croisements pas évident déjà en été, alors sous la neige …smile
Nous avons quand même réussi à retrouver le croisement du chemin venant de la route forestière de Tirevache, pour incliner notre route sur l'Est et retrouver la route entre Notre-Dame-de-Monts et Virennes. Nous avons pu skier dessus car elle n'était pas gravillonnée.
De la clairière de virennes nous avons profité des envolées sur la vallée avec un peu de soleil mais les monts du Forez n'ont pas daigné se décoiffer. Puis nous sommes rentrés par la route forestière qui part de la maison des chiens de traîneaux juste au-dessus de Virennes pour la quitter et plonger par l'ancien chemin sur les 2 maisons de Roche-Savine et finir par la route pour forez63 à travers le "merdier" pour moi qui ait tenté de rallier le départ à ski smile Réussi mais à quel prix, … Dans les ronciers, framboisiers, fougères couchées, favilloux et plants de résineux smile du grand Art smile et tout ceci m'a fait pensé à un vendeur dans une boutique clermontoise qui me vantait une super veste (c'était vrai) Millet à 400 € … Quand je lui ai répondu poliment qu'en SRN les barbelés et autres ronces, branches, etc, ne demandaient pas le prix de la veste pour l'arracher il m'a regardé comme si je sortais d'un autre monde … smile
Ah ben là d'accord, toutes les pistes peuvent être ouvertes …
Cet après-midi, sortie raquettes avec 2 amis et 1 chien mais du côté Livradois, dans les Bois Noirs, avec un départ juste au-dessus des Escures, un des grands lieux du roman Gaspard des Montagnes, d'Henri Pourrat.
- 4° au départ vers 14h00. Nous avons cheminé dans les bois (des vrais, pas des plantations comme autour du barrage des Pradeaux) et les clairières (qui devraient plaire à notre bon N_75, amoureux de ces coins de naturesmile), jusqu'au hameau de Virennes, en tournant devant la maison des chiens de traîneaux.
A 1120 m d'altitude, quand on rejoint la piste qui vient en gros d'au-dessus de Chanteloube, côté Ouest du massif, et file à gauche sur Virennes, côté Nord/Est, 24 cm mesurés de belle poudreuse. Avec le vent et grâce à sa structure, cette neige légère avait bien pénétré sous le couvert. Le ciel était hésitant avec parfois des rayons de soleil. Les crêtes du Forez étaient bouchées mais on devinait par moment que là-haut aussi le soleil devait percer. Au retour on a quand même pu distinguer les près des jasseries des Supeyres/Malmotte puis au-dessus l'angle de la plantation des Allebasses, à la croix du Pialoux. Mais le mont Thiallier a pas voulu se déshabiller smile
En rentrant à 17h00 ( - 5°), ça commençait à neiger et là à 500 m ça tombe dru smile. Donc si ça veut rire et ne pas faire comme l'an dernier avec la semaine de janvier puis plus rien avant mars  smile … La météo annonce du très froid mais tant qu'il n'y a pas de sous-couche … smile
 Sinon pour y aller à ski de ce côté, c'est un peu juste, car certains chemins ont des cailloux haut comme des sacs à dos de 20 litres, alors … Et toujours sans cette sous-couche et qui plus est dans une neige ultra légère … Je pense que même côté Forez il faut faire attention.

Les crêtes du Forez sont le seul domaine auvergnat à annoncer la totalité de leurs pistes ouvertes au 12/01/2017 … smile soit la bagatelle de 173,4 km
Ca ne fait pas très sérieux … Sur les Supeyres à découvert et le long des barrières à neige,  je veux bien que ça puisse skier et encore, après le passage d'une machine, à certains endroits sitôt dans la plantation, ça doit gratter, mais aux Pradeaux … Les traces du skieur vues mardi après-midi parlaient d'elles-mêmes smile
http://www.nordic-massif-central.fr/fr/enneigement.html
On voit qu'il y a un peu de neige sur la dernière photo de Jacou, avec les traces de 4X4 en prime, et prise, sauf erreur de ma part, au bout de la remontée depuis le pont de la Fayolle sur le plat de Fayevie; Quant aux 2 autres photos, là aussi sauf erreur, elles sont le long de la plantation en lisière Nord/Est, il y a un peu d eneige, mais c'est au meilleur endroit …
Modifié il y a 2 ans
Eh ben, plaignez-vous pas, Chalmazel, c'est de l'argent investi, certes, mais sur quelque chose qui "fonctionne" pas trop mal, car je crois qu'ils arrivent à payer les salaires et l'électricité/carburant, c'est pour investir que c'est trop court. Allez voir du côté du syndicat mixte des crêtes du Forez pour le ski de fond et même Prabouré pour l'alpin … Tè ! à Ambert y'a même la toute nouvelle piste de BMX, y cherchent juste un club pour la faire tourner, le prochain coup y paraît que c'est un tremplin de saut à ski aux Supeyres … smile
Mais bon, c'est de l'argent public hein, on va pas faire la tête … smile Et puis on perd de plus en plus de population mais le tourisme va paraît-il nous sauver, alors …
Sinon pour revenir au sujet qui nous intéresse, cet aprèm avec forez63 nous sommes partis en raquettes des Pradeaux sur 12 à 15 cm de neige humide et des averses de neige fine plus ou moins marquées.
Nous avons démarré par la piste raquette juste avant la gare de "péage" pour ensuite retrouver le retour des pistes de fond où un skieur était passé en classique. Sous les arbres, pas folichon, 1 ou 2 cm … Nous avons fait le tour du barrage (qui s'est bien vidé par rapport à il y a 2 mois où il était plein) pour rentrer par l'autre côté, sous des chutes de neiges toujours fines mais plus drues. La neige était plus sèche et il y en avait pour redescendre sur la route. Température de -1 ° à 17h00 comme au départ vers 14h00.
Voilà, c'est pas encore ça mais ça vient, la météo en annonce encore, nous verrons smile
Bonjour à tous et bonne année avec surtout la santé, le reste bien ou mal se passera toujours smile
Mieux vaut regarder notre montagne sans neige et bien portant que la voir toute blanche en étant très malade, positivons toujours smile
Pour ces histoires de liaison et de domaine nordique, pour appuyer ce qui est dit plus haut, je peux ajouter des anecdotes cocasses qui viennent confirmer si besoin de la bêtise de notre système administrato énarquien  … On peut en rire mais c'est plutôt à pleurer smile
Pour la liaison cité, en réunion à la mairie de Vertolaye avec forez63, au milieu des années 80, nous avions rencontré les gugusse (et je pèse mes mots) chargés de l'étude du futur domaine nordique.
Pour étudier ils avaient étudié … dans un premier temps, le parc Livradois-Forez nous avait demandé de faire si possible une carte d'enneigement du massif avec les avantages et inconvénients des différents départs possibles. Ensuite, avec çà, le parc avait constitué un dossier et les gugus, ensuite avait extrapolé à partir du dossier, en n'omettant pas bien sûr, au passage, de se servir … 20 briques à l'époque pour faire du copier/coller, mais passage obligé par ces gugusses, car leur société étatique devait servir de tirelire aux politiques, enfin bref smile
A cette fameuse réunion, ils étaient 3, un permanent barbu et 2 jeunes architectes dont un qui fumait la pipe et nous regardait derrière ces grosses lunettes avec des allures d'un Sartre face à des besogneux incultes.
Et là, son idée à ce super gugusse était de faire passer la liaison par la croix du Fossat … Si, si, vous lisez bien la croix du Fossat … Il voulait créer une piste qui de la plate-forme actuelle qui prolonge la piste de liaison dont vous parlez, au-dessus des Chaumettes, devait remonter la vallée des Reblats, franchir le "col" à la croix du Fossat et redescendre allègrement dans la vallée du Fossat pour retrouver la piste. 
Donc, si nous n'avions pas été là, et il a fallu argumenter face au tuyau de la pipe qui tapait la carte IGN le long de ce "parcours" idyllique selon son possesseur, le paysage que nous connaissons aurait été dégagé au bulldozer, les arbres couchés de côté, à moitié enterrés et à ce jour, comme personne n'aurait plus entretenu cette piste (on a des subventions pour créer dans notre beau pays mais jamais pour entretenir), elle serait défoncée …
Enfin voilà pour une anecdote.
Je me souviens également d'un maire dont je tairai le côté pour éviter de polémiquer, qui a dit à une réunion : "Mais qu'est-ce que vous en avez à faire du déficit, c'est de l'argent public" smile
Chaque commune voulait sa part du gâteau et les institutions du dessus, dans un souci comme toujours et actuel de faire croire que le touriste allait nous assurer des lendemains "économiquement glorieux", avaient ficelé le système en décidant que pour prétendre au label zone nordique (à présent domaine nordique) il fallait être un nombre conséquent de communes avec X superficie, nous avons bâti et bullé à grand coups de subventions bien sûr.
C'est ainsi que des bâtiments ont été construits un peu partout, que l'on a ouvert des pistes côté ouest du massif à des altitudes où l'enneigement était plus que précaire et que l'argent public a filé à vitesse grand V, alors que même à l'époque, s'il était quand même plus élevé que maintenant, le potentiel skieur restait relativement faible. Il y avait certes beaucoup de monde aux Pradeaux et à la Loge, mais pas assez pour faire vivre toutes ces portes.
Quant à nos amis les gugusses, je ne peux que citer des extraits de leur rapport de 1986 :
page 18 : ce qui donne pour la saison théorique un total d'environ 50 000 journées ski (nous avons fait 23 000 journées ski en 80 jours en 1990/91, le meilleur du domaine, pour donner un ordre d'idée, en 2012/13 qui a été un très bon hiver le domaine actuel a annoncé 9000 journées ski en 84 jours). dans le rapport/étude du parc ils parlaient de 80 000 journées ski (inflation optimiste quand tu nous gagnes …smile
page 23 : le site du Pilat présente une telle saturation qu'il paraît impossible qu'il représente une position concurrente dans l'avenir.
Page 26 : estimation de la croissance des skieurs estimée à 15 % par an.
page 27 : on prendra comme coût annuel d'entretien du kilomètre de piste 3000 F (hors amortissement de l'engin de damage). On considérera que la longueur de piste entretenue augmentera de 20 kilomètres par an (heureusement qu'ils se sont plantés sinon il n'y aurait que des pistes damées là-haut smilePage 21 : ils estiment le coût de traçage des pistes entre 3000 et 6000 F … On se met pas juste …
Et le mieux que j'ai lu sur un rapport mais ne peux retrouver : il faut distraire la clientèle Clermontoise de l'attractivité du massif du Sancy.
Enfin, c'était une autre époque … paraît-il … mais on nous construit à Ambert une piste BMX alors que nous n'avons pas de club de BMX, tant que la source de la subventionnite aigu ne se tarit pas … 

Pour ma part je n'avais pas regardé l'émission, j'en regarde certaines mais je trouve que ça se répète un peu dans le formatage, le produit "grand public" comme le fait remarquer Sancho.
Je ne souviens du reportage ou plutôt du "désinguage" sur Clermont et Michelin. 
J'ai regardé la partie SRN et même si, c'est certain, ça peut être un peu frustrant pour ceux qui ont assuré "l'appui technique et l'intendance" du reportage c'est quand même très bien. C'est vrai que ça doit t'avoir bouffé du temps …
Les reportages s'appuient sur les hommes de terrain mais à la fin c'est le média/audimat qui gagne et ça n'est pas près de changer. Chez nous quand il y a un reportage sur l'Auvergne, c'est l'axe chaîne des Puys, Sancy et Cantal, le reste n'existe pas.
Bravo Sancho de cet éclairage sur le SRN smile et ton magnifique Jura … Tu as fait honneur au SRN avec tes compagnons de "cordée" et au-delà à la montagne hivernale nordique.
PS : tu devrais montrer le reportage à Madshus et leur demander des tarifs très privilégiés smile
PS2 : avec toute ta faculté d'analyse et la pertinence de tes propos sur le ski, je pensais que tu avais un âge canoniquesmile et là j'ai vu un "gamin" smile … je plaisante bien sûr smilesmile
Modifié il y a 2 ans
La première de la saison pour moi cette après-midi aux Supeyres.smile Mais je vois que Jacou a déjà "torpillé" les stats smile
Soleil et quelques nuages d'altitude au départ, vue imprenable mais trop claire pour être "honnête" sur les Alpes, qui se découpaient dans des tons orangés. Côté Sancy par contre c'était tout noir de nuages bas … Vent d'ouest faible mais neige pas facile à skier. Couche difficile à quantifier disons de 5 à 50 … smilesmile
En effet, la pluie a creusé des caniveaux et la petite couche de poudreuse retombée depuis a été balayée par le vent et a trouvé refuge dans les creux et replis du terrain, donc il faut suivre les bons "courants", sinon gare les genoux trinquent avec les skis qui dansent latéralement..
J'ai regretté de ne pas avoir pris mes skis nordiques typé skatings car ça aurait fait. Mais bon, malgré tout une belle sortie sur la croix du Fossat où j'ai mesuré 18 cm de neige tassé sur le socle, donc il a bien dû en tomber 25 à 30 en cumulé vers 1400 m.
A l'aller j'ai croisé 3 randonneurs nordiques dont un de Saint-Etienne avec qui j'ai causé un bon moment. Mais surtout beaucoup de marcheurs, type du "dimanche" (sans que cela soit péjoratif j'en fait parti parfois) sans sac à dos, les mains dans les poches comme sur un chemin en plaine …
Attention aussi au fils de clôtures pour les kiters et les skieurs en descente, car ils ne sont pas tombés. J'ai vu également un troupeau d'une quarantaine de vaches au goulet des 3 Fontaines, à l'abri du nord contre le bois. C'est assez surprenant quand même … smile
Au retour je suis rentré par le vallon de l'Oule, qui prend dans la montée du suc de Pégrol, à gauche sur le léger replat entre les deux "côtes". Il est très agréable, un peu plus technique que celui qui mène de sous la Côte 1500 et les jasseries de la Richarde à la pointe de la vallée de Chorsin, mais c'est du même "type". Il passe sous le suc de Pégrol côté Nord/Est. La neige y était assez poudreuse. 
Je voulais filer ensuite sur les sources de l'Ance mais c'était trop tollé et j'ai rejoint la piste normal pour rentrer aux Supeyres. En passant au pied du suc de Pégrol vers 16h30 j'ai vu 6 personnes et un chien qui grimpaient à pied direction Pierre-sur-Haute, sans même un sac à dos donc certainement sans lampe frontale smile.
Sinon énormément de marcheurs au col en arrivant et un seul "raquettiste". 
Même très éloignés géographiquement dans nos massifs respectifs (le mien est tout tout petit à comparaison smile) nous partageons les mêmes passions, alors bienvenue à toi Mathieu smile

Salut à tous smile
Pour moi j'ai tapé dans du Sbound 112 équipés en NNBC donc avec des chaussures plus souples typées ski de fond.
J'ai choisi ça qui, c'est vrai, n'est pas très "logique" comme ensemble skis/fix/chaussures, en fonction du terrain où je pratique avec entre autre notre bon N_75 smile
En effet, des skis larges pour flotter en poudreuse quand il y en a et là c'est un régal … smile et également pour qu'ils soient plus court (170 cm) et permettent donc de passer aux mêmes endroits qu'en raquettes à neige, donc dans les bois assez touffus. 
Des chaussures plus "ski de fond" pour avoir un mouvement plus souple en alternatif et être plus léger. Mais c'est vrai que les skis larges il faut quand même les "pousser" sur le plat, mais bon, ça débarrasse . . .smile
Je n'ai jamais essayé de chaussures type Scarpa T4 et c'est vrai que pour les descentes ça doit être top.
Sinon j'ai aussi des Fischer E 109 sans écailles et toujours avec la même fixation NNBC pour, les jours où la neige porte, carrément faire de la rando nordique en patinant smile c'est pas trop "puriste" mais bon … smile
Je viens de découvrir le clip, c'est pas mal du tout, ça mêle tout et c'est très bien, ils se bougent sur Saint-Anthème et ce depuis quelques années déjà smile
Merci de nous le faire partager. smile
j'ai achevé ma saison mercredi dans les alpes mais ça devient chaud smile Cette fois je range le matériel et espère le ressortir fin novembre smile