N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par forez

Encore une bonne sortie hier des Pradeaux via le barrage, le vallon où nous avions bivouaqué avec Jacou et les copains au tipi, la tête des téléskis de Prabouré et le haut de feu Haute vallée alpin, avec une belle descente sur les jasseries des Jassoux.

J’y ai vu des traces de virages serrés (de beaux virages j'ai pensé à Damien63 ???) fait sur de la neige plus poudreuse que celle que j’avais sous mes semelles qui était bien printemps mais bonne quand même, bien mieux en tous cas que le béton.

Aux Jassoux, 2 chats perchés sur des traverses de chemin de fer servant de piquets et d'autres sur deux voitures abandonnées près d'une jasserie.

Puis retour sur la plantation des Allebasses par le bois Balayoux, descente sur les jasseries de la Fayolle puis les Pradeaux en reprenant mes traces à partir de la petite passerelle sous le vallon et juste au-dessus du barrage.

20 cm avaient dû retomber depuis ces nouvelles chutes et franchement ça passait très bien. Par contre chaud, en chemise, manches relevés, sans gants ni bonnet. Le ciel était voilé et l’on semblait pouvoir attraper le Sancy, le Cantal et le Mézenc, pas signe de beau temps.

Pour le bivouac du 30/31, je peux finalement, tenez-moi au courant du lieu de départ, pour l’arrivée, on verra bien … :-D :-D
Modifié il y a 5 ans
Comme le temps était pas mal, je me suis décidé pour aller sur Chansert pour la première fois de la saison … :-?

Anné enneigée, Chansert délaissé, année maigre, à Chansert on prend l'air ! :-)

Départ donc de la Grosse Font.
J'ai vu des traces qui devaient être celles de l'ami Benbois. Ca collait terrible ! 2 cm de neige fraîche tombée par dessus celle de jeudi dernier.
Pour grimper après le col j'ai pu prendre le chemin à droite de la route et je montais sans bâtons, c'est pour dire … :-o
Ensuite j'ai filé vers la Jacine, puis suis passé sous le Chouvet et la Fromagère. Très bonne visibilité, je voyais la route du col du Béal et la plantation des Allebasses, avec même les contreforts du Mézenc. Puis en 2 mm ça bouchait tout …
Ca collait moins en haut.
Le vent était violent mais pas froid bien sûr.
J'ai monté le mont Thiallier en découvrant des fossiles de traces que le vent avait débarrassé de leurs contours, ne laissant que l'empreinte dure. Ca devaient être encore à l'ami Benbois … :-o
Je suis allé sur la cabane du Berger ou les Narses, au choix.
j'ai été surpris, depuis cet été (ou alors j'ai zappé un épisode ?) le toit est totalement passé à travers, ne reste encore pour peu de temps sans doute, que des morceaux de charpente où s'accrochent des bouts de tôles, le tout implore la pitié du ciel. :-(

De là-haut le contraste est saisissant avec la vallée autour d'Ambert, qui commence à verdir.

Ca soufflait fort. je suis descendu direction le chemin qui replonge sur les Reblats. Là à nouveau des traces. Benbois ou N75 et ses nouveaux "potes" ? :-D

En virages dans de la très bonne neige, dans le bois à droite du chemin, je suis arrivé sur la cave familiale avec sa source juste à côté.

Puis direction la croix du Fossat par la ruine dans la pente côté Thiallier. Là j'ai vu les traces partir sur la droite et replonger tout de suite sur le ruisseau.
Ensuite traversé du ruisseau toujours au même endroit où un bon pont se forme.

La neige collait terrible. Si en montée raide ça ne dérange pas, en plat montant c'est horrible l'effort que ça demande … Et que je te frotte les skis l'un sur l'autre et que je fasse glisser au maxi en restant volontairement en appui sur les deux skis, rien à faire … 5 cm derrière le talon sur les écailles … :-(

Plus haut, j'ai encore été impressionné ! Jamais il me semble, je n'aie vu de telles hauteurs de neige le long du ruisseau … 180 à 200 cm … :-o
Pour traverser, le passage habituel était trop bas, le redoux avait laminé le pont de neige qui était 70 cm environ plus bas que la couche. Alors les skis et les bâtons ont traversé en aérien et le bonhomme après une course d'élan a suivi.

Juste le haut du socle de pierres de la croix du Fossat est visible. Il y a 4 ans à la même époque, il y avait 15 cm de neige en plus mais moins sur les bords du ruisseau. Les jeux du vent sont "impénétrables" … :-?

j'ai tiré par la ruine et le tracé du chemin d'été, sur les rochers de la Pause. J'ai encore vu des traces.
Mais là ça soufflait, à plus de 100 km/h à coups sûrs, impressionnant … :-? Il fallait lutter pour éviter que le vent m'envoie trop vers la lisière du Fossat. Je me suis même arrêté à un moment pour me "cabaner" 2 mm et attendre que ça baisse d'un ton.
Sur le haut, énorme, j'étais couvert de neige, la poudrerie comme disent les Québécois ! :-)

Puis en rebasculant vers la lisière et le chemin qui redescend sur Chansert, enfin le calme, à peine croyable …
la descente, extra ! Là aussi des traces et surtout celle laissées, j'aurais presque cru, par un surf, tellement on ne voyait qu'une marque ??? Mais presque imperceptible, à certains endroits il y avait les 2 rails …
En tout cas si c'est un skieur de rando nordique, c'est un très bon descendeur (c'est toi Benbois ?) . :-)

j'avais un copain qui a quitté la région, qui montait en raquettes avec chaussures d'alpin dans le sac et redescendait du mont Thiallier à skis alpin.

Et 15 à 20 minutes après la violence des éléments déchaînés (c'est beau non ? :lolsmile le poste de radio dans la voiture m'indique que j'ai retrouvé la "civilisation" … :lol:

On a une sacré veine de pouvoir "s'isoler" du quotidien quelques heures … :-)

Sinon avec ce vent la montagne va changer de couleur, la bruyère ressortir, le printemps pointer le bout de son nez, mais vu les prévisions météo, c'est pas pour cette semaine …

Modifié il y a 6 ans
Merci de ces précisions Sancho ! :-D

Compte tenu que je suis sûr de ne pas avoir ton niveau et sans doute quelques années de plus, je crois que je vais suivre tes conseils et prendre un ski à ma taille.

Mais chez les fabriquants, pour mon poidsavec sac à dos et équipement, ils recommandent un ski de 179 ??? :-o

Qu'en penses-tu ? Quelle est l'explication ?
Modifié il y a 6 ans
Sortie sur le sud des Pradeaux jusqu'à Chougoirand. Juste en neige mais c'était pas mal quand même.

Puis après cette courte boucle, nous avons décidé avec l'Ancien, d'aller faire le tour du barrage. Nous sommes parti par le vallon sous le barrage, puis le retour des pistes sur 300 m, le long du barrage ouest et le vallon qui retombe sous le suc de Montchaud.
Puis re les pistes sur le plat de la Fayolle sur 600 m et on a replongé sur le ruisseau qui part du pont de la Fayolle et alimente le barrage. Enfin retour par la piste forestière d'accès principal à la maison de l'ancien gardien.

Neige qui collait pas endroit, était légèrement croûtée à d'autres, mais globalement belle ballade que mercredi dernier je ne pensais pas réaliser au même endroit.

Le barrage est très bas en eau. Demain matin si le temps est correct, peut-être que, encore une fois …

Pour le bivouac du 30 comme je l'ai dit, désolé je ne peux pas, mais je peux le week-end avant.

Ceci dit juste pour info si c'est le 30, pas de souci, faites au mieux. :-D
Modifié il y a 6 ans
Bon, désolé :-( j'ai mis sur Régis ce qui était à Talon Libre, mais il me semblait avoir vu un autre avis sur les semelles des Madshus et c'est un commentaire sur le site Aventure Nordique à propos des Epoch, qui parle également de la semelle.

Pour les skis sur neige dure je suis tout à fait d'accord avec toi Sancho et c'est pourquoi je m'oriente sans doute sur 2 paires de skis de rando, une large pour la poudreuse ou les neige mouillées molles et une moins typée parabolique pour les neiges dures.
Car cette sensation de flotter en poudreuse, je voudrais encore la décupler ! :-D

Mais des conditions comme cette année avec autant de poudre, dans le Forez, c'est rare. :-? Alors une autre paire de ski pour "débarrasser" ça me semblerait bien.

Pour un ski avec un peu plus de nerf, c'est vrai tu as raison, en neige molle mieux vaut un ski souple, mais les Salmon de rando que j'ai, font 169 et sont vraiment très souple, aussi, il suffit de tomber sur des traces de raquettes dans de la poudreuse tassée et j'ai l'impression dêtre sur une mini-pelle, ça tourne sous le pied avec les spatules qui semblent être le godet.

Je les avais pris courts pour pouvoir aller essentiellement dans les arbres, là où avant je raquettais. Mais il me manquait comme à vous tous sans doute, en raquette, la GLISSE ! :-?
D'ailleurs à présent je fais de moins en moins de raquettes grâce aux skis de rando nordique. Mais ils datent de 2007 déjà…

C'est pourquoi avec le recul des Salomon rando, je me demandais si un ski de 180 cm ne serait pas mieux pour moi (je fais 173).

J'ai vu à l'oeuvre les Annum de Leucos quand nous avons fait un tour ensemble fin janvier et j'ai été impressionné par l'accroche et les écailles par rapport aux Salomon.

D'un autre côté, je ne cache pas que Fischer est pour moi une certaine "garantie" et Rossignol, il faudrait sans doute que je me débarrasse de " l'à priori" hérité il est vrai d'un temps que les moins de 20 ans … :-?
Donc je l'avoue plus trop d'actualité, Mea Culpa, Pape Régis m'absoudra peut-être … :lol:
Modifié il y a 6 ans
Je ne pensais pas que ça en aurait fait autant, mais vu d'en bas c'est vrai que je me disais qu'une vingtaine aux Pradeaux … :-)

Par contre c'est vrai que sans sous-couche on retombe sur les problèmes de début de saison, peut-être en pire même, car on se laisse griser là où il reste de la vieille et en arrivant sur la fraîche sans rien dessous que des cailloux … :-?

Je pensais aller sur le col de Chansert et Mont Thiallier samedi après-midi, mais on verra plus tard, ça sera au plus court, donc les Pradeaux ! :-D

Pour les risques de plaques à vent tu as raison Damien, cette couche ne doit pas "coller" à celle de dessous et dans la pente du Mont Thiallier côté Ambert, ça risque …

La météo en annonce encore pour lundi et un peu la semaine prochaine, c'est presque dommage que ça la garde pas pour la saison prochaine, car il en restait assez pour terminer tranquillou notre saison. :-)

Si on pouvait gérer la neige comme les peuples de la nature leur espace naturel, on lisserait les épaisseurs … :lol:

En tout cas merci du retour ! :-D 8-)
Modifié il y a 6 ans
Sortie hier après-midi des Pradeaux.

Ca a encore fondu depuis dimanche. Neige béton très dure à skier. Vent du nord et - 6°.

Le barrage, tour du rocher Y très délicat en suivant les plaques et il a fallu déchausser une fois. La Tuile, les Jasseries de la Fayolle, le vallon au-dessus, vers la plantation des Allebasses, qui retombe vers le pont de la Fayolle et retour par les pistes du barrage sur le garage des Pradeaux.

Ce matin il en a fait 5 à 10 cm à 500 m, peut-être un peu plus en haut, mais les Pradeaux c’est peut-être bien fini pour la saison, il faudra remonter d’un cran entre les Supeyres et le Béal.
Modifié il y a 6 ans
Très bon retour qui finit de me conforter dans mon idée des S-bound 112 . Merci Fanny ! :-D

En effet, depuis une bonne trentaine d’année, Fischer (je ne parle qu’au niveau nordique n’ayant pas le recul en alpin) est la marque de ski qui globalement est la plus stable en terme de qualité de produit.

Tu ne sais pas trop quoi acheter, tu prends du Fischer et honnêtement tu es rarement déçu.

Le retour de régis sur les Madshus dont la semelle n’était pas trop finie, m’a laissé un goût de « je ne sais quoi », car même si la glisse en ski de rando n’est « peut-être » pas aussi importante que sur un ski de fond de piste, surtout dans les fortes pentes, ça ne gâte rien pour le reste comme les passages en faux plats.

Les Rossignol BC 110 Positrack fabriqué chez Fischer avec cahier des charges Rossignol me laissent dubitatif, car si en alpin j’ai eu des Rossignol qui allaient bien, en nordique, c’était un peu la loterie, alors …

Par contre la taille. J’ai des Salomon de rando en 170 (je fais 173 cm), qui vont bien en manoeuvrabilité mais qui manque de nerf. Je pense prendre des 179.

Les Salomon sur neige gelée/tôlée ne valent franchement rien (expérience encore hier aprèm) et mieux vaut dans ce cas une paire de skate.

Qu’en est-il des S-Bound 112 ? Leur cotes taille de guêpe génère-t-elle les mêmes problèmes ?

Car je pensais prendre une seconde paire à bord un peu plus parallèle et carre.

En tout cas merci du retour Fanny ! :-D 8-)
Modifié il y a 6 ans
j'ai oublié la photo de la jasserie de la Morte, sur la piste entre Chassirat et la station de Chalmazel, je n'y suis plus passé depuis un moment et c'est vrai qu'elle a été bien retapée comme on le voit sur ta photo.

Je me souviens au milieu des années 80 elle était encore debout avec la porte peinte en bleu charron.

Mais elle a été refaite par la collectivité pour tout le monde puisqu'il y a du bois et qu'elle est ouverte ou est-ce l'initiative d'un privé ?

C'est vrai que nombre de jasseries seraient retapées même très sommairement, juste comme cabane pour les randonneurs comme sur le lac Inari en Finlande (refuge d'état), ce serait bien je pense … A condition que les gens respectent, mais l'hiver je crois que l'on est entre "montagnard", par contre l'été … :-?

Et les crottes de cerf, je ne suis pas un grand connaisseur :-( , mise à part celles de lièvre et chevreuil, mais je croyais (sans doute à tord) que le cerf vivait dans des milieux moins montagnards, plus forêt type Tronçais ??? :-o
Modifié il y a 6 ans
Ouh là là !!!!!!!!!!!!!!! :-o

Notre neige y a pris dans les "carreaux" ! :-?

Dans les Alpes le redoux s'est fait sentir mais je ne pensais pas quand même que chez nous il aurait fait tant de mal …

Il y a 8 jours, le samedi 2 mars, j'ai fait une ballade sur le sud des Pradeaux, encore super bonne ! :-)

Ce matin, c'est plus la peine d'y compter. je suis parti derrière l'auberge sans problème mais pas du super ski dans les traces de pas et raquettes gelées.

Puis le barrage, le vallon du bivouac de fin janvier avec Jacou, Leucos et son copain (on voit encore le mur de neige du tipi !) puis haut de Prabouré Alpin et vers le bois Balayoux, j'ai vu de loin un skieur de rando et c'était mon Damien63, notre accompagnateur Montagne de "luxe" (très grande connaissance du milieu forézien, à recommander pour ceux qui cherchent un AMM).

Nous avons skié de concert en retournant sur Prabouré et autant parlé que skié d'ailleurs … :-? :-D :-D

Sur le haut la neige était bien meilleur car elle revenait sur 2 à 3 cm, juste ce qu'il faut pour que ça porte et prendre des carres.

Sur Pierre Bazanne et Roche Gourgon, fermer le ban, ou alors en suivant les plaques et le haut des jasseries de Pégrol et des sources de l'Ance puis en taillant dans les favilloux au-dessus des ruines de Champclose, pas loin du bûron du Planchevalat et en passant côté nord-est de la côte Braveix, un peu sur la" frontière" 63/42.
Là-bas, il faut vraiment y aller quand ça fait … :-(

Pour le bivouac de mars, je ne suis pas libre le week-end du 30 mars mais les 2 prochains (16/17 ou 23/24) ça peut se faire. Ceci dit, si vous êtes plusieurs à avoir décidé le 30/31, ne décalez pas pour moi.

Il faudrait juste que l'on arrive à se trouver même sans bivouac pour une sortie "familiale" … :-D

En discutant avec Damien, il a lancé l'idée de faire la saison prochaine la journée de découverte de la rando nordique dans le Forez.
Il a peut-être un plan pour du matos à louer pour ceux qui n'en ont pas.
C'est je crois une excellente idée, qu'en pensez-vous ? :-D

On en reparle dès la rentrée de septembre pour y mettre au point ?


Sinon, juste une question à Benbois :
Dans votre "igloo", le fait d'avoir une T° de +3° n'a pas généré trop d'humidité, de fonte de gouttelettes de neige sur vos duvets ? :-o
Modifié il y a 6 ans