Tous les messages créés par forez

Pour revenir à Pierre sur Haute secret story, euh non défense :lol: , il y en a une demi page dans le journal La Montagne d'aujourd'hui 8 avril.

Il est expliqué que le contenu de l'article Wilkipédia incriminé a été fait à partir d'une émission de télé où le major commandant ce site "sensible" fait visiter les lieux à une équipe de télévision, caméra et micro au poing, alors … :-o

Chut ! C'est du secret défense comme la ligne Maginot …

Sinon, j'ai une photo du menu de l'inauguration de la piste de Pierre-sur-Haute le 9 juillet 1928.

Menu à l'hôtel du Lion d'Or et de la Cloche à Montbrison chez J Coudol.

Je vais tenter de mettre la photo … :-?
Modifié il y a 6 ans
Bon alors, N75 faisant preuve d’un certain laissé aller, je me dois d’expliquer d’une façon concise que :

N75 a vu Damien63 qui avait vu mon père puis Benbois, qui n’avait pas vu, ni mon père, ni N75, et ce dernier m’a vu sans que j’ai vu les autres, mis à part la voiture à Damien au départ. Donc de Benbois je n’ai que des photos en attendant, je l’espère, de le rencontrer grandeur réelle (il paraît qu’il est grand d’ailleurs …) :-D 8-)

Sinon hier j’ai décidé de passer du Chansert sur pré Daval et la vallée du Fossat pour remonter sur la croix. Monté dure, et 4 endroits où il a fallu déchausser pour franchir des ruisselets qui avaient creusé le chemin. De véritables tertres de neige en V de 1 m à descendre et remonter.

L’an dernier j’étais descendu de la croix à la vallée mais c’est un peu/beaucoup harde … :-?

Puis à la croix, j’ai vu physiquement les randonneurs à pied et le chien dont je suivais les traces, filer sur PsH et dans la Combe sous la petite jasserie du Fossat qui est à côté de la piste menant aux Nerses, d’un coup, une seule pensée m’est venue à l’esprit :

Oh temps suspend ton vol … :-o

Je ne sais plus de qui c’est mais en voyant au loin ce skieur télémarker, c’est venu comme ça ! comme disait un ancien :"comme les petarelles au cul d'une chèvre !" :lol:

Alors je suis allé vers lui et la bonne surprise c’était mon N75. :-D

Donc de concert nous sommes descendus dans les Reblats, puis remontés du fond sur le Mont Thiallier, puis la descente encore extra sur la Jacine, puis le Chouvet et retour vers 18h45 à la route de Domas.

Mais ce sera encore bon le WE prochain. :-D

PsH fait la une du secret défense ????? Un temps comme samedi et on pouvait entrer dans l’enceinte sans problème, alors … :lol:
Modifié il y a 6 ans
On se croisera peut-être j'y vais demain mais l'après-midi, je ne peux pas le matin … :-(

Sinon cette après-midi, départ du Béal après une matinée de boulot, dans un brouillard où j'ai pu évaluer la visibilité à 30 m avec les poteaux de la piste militaire.
Sainte Catherine, Grande Raie, Chalet Gauchon, puis le sentier sous Procher, blindé de neige et la piste militaire puis la route non déneigée (économie c'est bien, surtout avec 2 belles dameuses PB 100 à utiliser) pour contourner le rocher Pavé.
Enfin le tour de Pierre-sur-Haute et retour par les pistes de Chalmazel, l'arrivée du télésiège, puis le départ du téléski des Cimes et le chemin des Sangliers en passant sous les énormes corniches des trous de couzan.
Retour par le sentier sous Procher comme à l'aller puis je voulais rentrer direct par le chemin mais là sol déneigé, de l'herbe et bruyère, alors je contourne et sans doute suis-je allé dans le brouillard trop sous Procher, je redescend ce le début du vallon et prend à l'estime sur la gauche pour rentrer, me guidant par rapport à la pente et en suivant des parcs afin de maintenir un cap à peut-près stable.
Et au final je tombe sur le passage canadien à 200 m du col !!!! alors que je me croyais plus bas tirant sur Grande Raie. :-o
Le chemin est tellement nivelé que je ne l'aie pas réellement vu !!!! Incroyable, même en connaissance correctement le terrain, dans le gros brouillard c'est fou ! :-o

Sinon 2 à 3 cm de poudreuse très bonne à skier, mais neige moins bonne que mercredi dernier tout en étant bien bonne !
Elle craquait par endroit et sur le plat à plusieurs reprises j'ai entendu le bruit d'une toile qui se déchire ou de papier alu que l'on froisse, lorsque la neige se tassait sous mon poids.
Je n'ose imaginer quand ça arrive dans une grosse pente … :-?

Quand je parlais d'économie de déneigement, il y a 4 ans pour un gros hiver également, la DDE avait déneigé le col de Chansert à la fraise le 12 mars 2009. Ce jour-là j'étais en promenade sur PsH et avais vu la fraise d'en haut.
D'ailleurs, les militaires étaient en train de dégager leur gros chasse-neige qui était bien planté. :-D
Modifié il y a 6 ans
Sortie extra hier après-midi, peut-être la meilleure de l’année d’un point de vue qualité de neige pour les descentes. Il suffisait même parfois de juste bouger les hanches comme en alpin et ça godillait … Un miracle ! A faire pleurer un comique et rire des inquisiteurs qui verraient 50 sorcières à califourchon sur des bâtons de ski, leur échapper ! :lol:

Neige de printemps qui enfonçait sur 2 cm au soleil mais assez rapide grâce à un vent de N/O à N/E qui tenait le temps frais. Et du soleil ! Enfin ! 8-)

Par contre à déconseiller le matin, car ça devait être trop gelé, sûr même, mon père est allé à la raquettes et il m'a annoncé du - 4° et de la neige béton …

Donc la décision était prise de rester à découvert pour profiter !

Départ de la route sous la Grosse Font puis col de Chansert et Mt Thiallier. 2 passages déneigés sur 5 m dans les premiers 300m, puis ensuite aucun problème.

1ère descente sur les jasseries du Fossat puis la croix. Plat de la Richarde, 2ème descente dans la vallon cher à Jacou qui va de la cote 1500 au nez de la vallée de Chorsin où j’ai retrouvé les traces de l’ami Benbois venant de l’Oule.

Je suis remonté pour passer au-dessus des jasseries de Colleigne puis le long de la lisière des gorges Chiouloup immortalisée sur la toile il y a peu par ce bon Benbois, sous les grands trous où se forment des congères que l’on peut voir parfois jusqu’en juin.

Puis le haut du vallon de la Morte un peu au-dessus de l’arrivée du télésiège de Chalmazel et remonté sur Pierre-sur-Haute où la route militaire n’est toujours pas dégagée.

Et là 3ème descente directe sur les jasseries de la Richarde, puis la cote 1500, le plat de la Richarde pour se taper la 4ème descente sur la croix du Fossat.

Enfin la remonté sur le Mt Thiallier pour attaquer la 5ème descente sur la jasserie de la Jacine.

Par contre changement radical sous la Jacine afin de rejoindre le passage à gué. Là, la neige avait commencé à regeler et elle ne voulait plus laisser les skis déraper en douceur, non ! Elle les conservait dans des rails dont il fallait batailler pour sortir. Bref, ça accrochait ! :-?

Puis la piste pour rejoindre Chansert où la 5ème descente gelée ne se jouait plus sur le même registre : marquée de traces de pas, raquettes et skis, elle était à prendre en chasse-neige. Retour à la Grosse Font vers 18h15.

Même si ça fond bien sûr, il faut bien que les saisons se fassent, je pense que jusqu’au week-end des 13 et 14 avril ça devrait être bon et après si besoin, en raquettes ça devrait encore faire, mais depuis plus de 4 mois, on commence à avoir notre dose. :-D

Pour le saut, la piste d'élan manquait de longueur, donc la vitesse n'était pas assez importante et la piste de réception penchait dans le mauvais sens, mais bon, ça c'est fait … tant bien que mal :lol:

Bon Fourinas, vaut mieux des skis de rando nordique pour arpenter chez nous, car ça manque de pentes réelles, alors comme te l'a dit N 75, tu as 8 mois pour répéter chaque soir avant de te coucher :

Talon libre je ferai, talon libre je serai, tel Achille sans son talon … :lol:
Modifié il y a 6 ans
Et encore une pour nous aussi à partir du Béal mais beaucoup plus tard, vers 14h00 … :-)

Avec Jacou et mon ancien, nous sommes allés direction la Loge par le bois des creux de la Pigne, puis la chapelle des Besses (malheureusement il ne reste que les vitraux, le plafond bleu parsemé d'étoiles n'est plus là :-( ) où il a fallu marcher sur 200 m puis nous sommes remontés sur les pistes de la Loge.

Nous avons parcouru une des clairières chères à notre bon N 75, puis avons contourné les loges de la Litte pour tenter de rejoindre le bûron du Fossat … Malheureusement ça ne passait plus … :-?

Donc retour sur 2 Boules, puis contournement de puy Gros par la piste et retour au Béal par le Chesseton.

Le temps de monter dans la voiture et ça commençait à mouiller le pare-brise ! :-)

Neige humide sans glisse mais bien pour randonner et faire de bon pas de classique. Alternance de nuages et soleil et vent léger d'ouest.

On verra pour la suite et sûrement au Chansert ! :-D

Malheureusement on ne vous a pas croisé Benbois et Leucos :-(

Ca sera pour une autre fois ! :-D
Modifié il y a 6 ans
Dernière sortie ??? :lol:

Peut-être … :roll:

En rentrant par les Pradeaux cette après-midi, j'ai vu les restes des 4 à 5 cm de neige qui était tombée le matin, avec une voiture au fossé dans la montée après Saint-Anthème.

Bon, plus pratique, dimanche matin au Béal, je pense que c'est le plus logique et le plus simple pour tous, Jacou, N 75 et plus si disponibilité, affinité et proximité ? :-D

Suivant le temps, demain je tâcherai d'aller faire un tour sur le Chansert.

Désolé pour les photos Montagnol, mais je n'ai ni portable ni appareil, j'embauche pour les bivouacs un super photographe avec Jacou. :-D


Sinon en 2006 il y avait plus de neige.
A cette époque, j'étais redescendu le 31 mars jusqu'au garage des Pradeaux via Prabouré et la Fayolle, sans voir un cailloux sur des pistes plus tracées depuis 3 semaines pourtant … :-)

Donc très bonne saison à ranger avec 2006 et 2009, même si cette année nous avons eu le "trou" vers 1200 m de fin décembre à mi janvier en étant obligé de monter sur la neige béton.
Mais vaut mieux ça que 2011 à faire de la couse à pied tout janvier … :-(

On les prend toutes comme ça ! :-D 8-)
Modifié il y a 6 ans
Encore beaucoup de neige sur le forez comme vous l'a déjà signalé Damien63 ! :-D
j'ai fait 2 belles sorties à partir de Chansert (1236), enfin en réalité 1 km sous le col, car le déneigement s'arrête à la route forestière qui va sur Cornillon, à 1150 m. Par contre ça fait grimper sur le mont Thiallier à 1558m (en 4 km environ et à redescendre c'est pas mal !) mais c'est sans doute le meilleur endroit pour partir en rando au niveau enneigement et relief, car ça permet de se régaler en descente (encore merci N75 pour m'avoir instiller l'envie d'aller voir plus loin avec le télémark). :-D 8-)
Par contre inaccessible ou presque pour les copains de la Loire, trop éloigné (environ 32 km des Pradeaux) :-? ou sur la journée …

En effet, des Supeyres c'est très bien mais en neige "portante", si l'on veut en skate aller vite et loin, par contre en neige molle humide, c'est long pour rejoindre Pradoux (5 km) ou la croix du Fossat (7km) et commencer à trouver du relief. Du Béal, il faut grimper les 5 km sur Pierre sur Haute et si l'enneigement est délicat, les passages du col de la Chamboîte et ensuite du rocher Pavé ne sont pas top.

Par contre en neige béton, le Chansert est hard ! :-?

Sinon, de beaux hors pistes 8-) comme du sommet du Thiallier en filant dans la combe sous les jasseries du Fossat et jusqu'au passage du ruisseau des Reblats, le verrou qui permet "d'entrer" dans la vallée par le haut. Environ 1 km et 180 m de dénivelé.
Ou le passage côté du Bechou jusqu'à la cave familiale avec sa source (300 m en 2,5 km environ) mais qui se finit par un chemin pas large et escarpé, bien dans une neige comme aujourd'hui mais en neige rapide plus hard.
Aussi du sommet toujours du Thiallier sur le haut de la vallée de Billeyre, sous la ruine avant le bois, environ 180 m en 1 km 200.
Du mont Chouvet (1460m) aussi sur le passage du ruisseau (on passe à gué sur des pierres), une centaine de m en 600 m environ.

Par contre la vallée du Fossat est assez délicate car la descente depuis la croix se fait par un chemin plutôt sentier et sur la fin dans le dernier mur c'est encombré de favilloux. Quand à venir du côté PsH, on est sur le mauvais versant exposé sud/ouest et mal enneigé.

Enfin voilà un peu ce que j'ai fait ces deux jours sans aller au-delà de la croix du Fossat. le samedi j'ai même suivi la ligne de crêtes du rocher de la Fromagère qui surplombe Billeyre, du second rocher sans nom et enfin du mont Chouvet, avec une escapade sous la Fromagère jusqu'à la jasserie de la Font du Blanc (1310m).
Sur ce parcours on domine de très près la vallée du Livradois et les bourgs comme Job, la Forie et Ambert. J'ai même eu droit à un peu de soleil samedi après-midi. Un peu de vent, pas froid mais à peine frais alors que dimanche matin brouillard sur la fin qui montait des vallées et chaleur, sans vent.

Désolé N75 je ne suis pas allé sur le site et n'ai donc pas vu ton message. Appelle-moi ou envoie directement sur ma boite, je serais allé un jour au Béal pour que l'on skie ensemble. C'est vrai que vu le temps annoncé, c'était difficile de se donner rendez-vous.
Jacou m'avait envoyé un courriel, on s'est appelé mais vu le temps annoncé, venir de Sainté … Moi je suis à côté, je lorge le temps et j'y vais ou pas, à l'instinct. Et là 2 bons jours ! 8-)

Sinon, pour le bivouac du week-end prochain, je suis fin prêt, faites-moi signe ! :-D Par contre je suis en déplacement toute la semaine et ne sais si j'aurai la possibilité d'aller sur le site.
En tout cas je n'irai pas skier c'est sûr ! :-?
Mais si vous voulez avoir des nouvelles, Damien est là ou pour ceux qui ont le courriel ou le téléphone de mon père, joignez-le, car ça m'étonnerait qu'il reste les deux bras croisés ! :lol:
Ce matin on ne s'était pas donné rendez-vous et il était au Chansert mais en raquettes et vendredi en skis …
A bientôt 85 ans c'est vrai qu'il gaze ! :-D
Modifié il y a 6 ans
Encore une bonne sortie hier des Pradeaux via le barrage, le vallon où nous avions bivouaqué avec Jacou et les copains au tipi, la tête des téléskis de Prabouré et le haut de feu Haute vallée alpin, avec une belle descente sur les jasseries des Jassoux.

J’y ai vu des traces de virages serrés (de beaux virages j'ai pensé à Damien63 ???) fait sur de la neige plus poudreuse que celle que j’avais sous mes semelles qui était bien printemps mais bonne quand même, bien mieux en tous cas que le béton.

Aux Jassoux, 2 chats perchés sur des traverses de chemin de fer servant de piquets et d'autres sur deux voitures abandonnées près d'une jasserie.

Puis retour sur la plantation des Allebasses par le bois Balayoux, descente sur les jasseries de la Fayolle puis les Pradeaux en reprenant mes traces à partir de la petite passerelle sous le vallon et juste au-dessus du barrage.

20 cm avaient dû retomber depuis ces nouvelles chutes et franchement ça passait très bien. Par contre chaud, en chemise, manches relevés, sans gants ni bonnet. Le ciel était voilé et l’on semblait pouvoir attraper le Sancy, le Cantal et le Mézenc, pas signe de beau temps.

Pour le bivouac du 30/31, je peux finalement, tenez-moi au courant du lieu de départ, pour l’arrivée, on verra bien … :-D :-D
Modifié il y a 6 ans
Comme le temps était pas mal, je me suis décidé pour aller sur Chansert pour la première fois de la saison … :-?

Anné enneigée, Chansert délaissé, année maigre, à Chansert on prend l'air ! :-)

Départ donc de la Grosse Font.
J'ai vu des traces qui devaient être celles de l'ami Benbois. Ca collait terrible ! 2 cm de neige fraîche tombée par dessus celle de jeudi dernier.
Pour grimper après le col j'ai pu prendre le chemin à droite de la route et je montais sans bâtons, c'est pour dire … :-o
Ensuite j'ai filé vers la Jacine, puis suis passé sous le Chouvet et la Fromagère. Très bonne visibilité, je voyais la route du col du Béal et la plantation des Allebasses, avec même les contreforts du Mézenc. Puis en 2 mm ça bouchait tout …
Ca collait moins en haut.
Le vent était violent mais pas froid bien sûr.
J'ai monté le mont Thiallier en découvrant des fossiles de traces que le vent avait débarrassé de leurs contours, ne laissant que l'empreinte dure. Ca devaient être encore à l'ami Benbois … :-o
Je suis allé sur la cabane du Berger ou les Narses, au choix.
j'ai été surpris, depuis cet été (ou alors j'ai zappé un épisode ?) le toit est totalement passé à travers, ne reste encore pour peu de temps sans doute, que des morceaux de charpente où s'accrochent des bouts de tôles, le tout implore la pitié du ciel. :-(

De là-haut le contraste est saisissant avec la vallée autour d'Ambert, qui commence à verdir.

Ca soufflait fort. je suis descendu direction le chemin qui replonge sur les Reblats. Là à nouveau des traces. Benbois ou N75 et ses nouveaux "potes" ? :-D

En virages dans de la très bonne neige, dans le bois à droite du chemin, je suis arrivé sur la cave familiale avec sa source juste à côté.

Puis direction la croix du Fossat par la ruine dans la pente côté Thiallier. Là j'ai vu les traces partir sur la droite et replonger tout de suite sur le ruisseau.
Ensuite traversé du ruisseau toujours au même endroit où un bon pont se forme.

La neige collait terrible. Si en montée raide ça ne dérange pas, en plat montant c'est horrible l'effort que ça demande … Et que je te frotte les skis l'un sur l'autre et que je fasse glisser au maxi en restant volontairement en appui sur les deux skis, rien à faire … 5 cm derrière le talon sur les écailles … :-(

Plus haut, j'ai encore été impressionné ! Jamais il me semble, je n'aie vu de telles hauteurs de neige le long du ruisseau … 180 à 200 cm … :-o
Pour traverser, le passage habituel était trop bas, le redoux avait laminé le pont de neige qui était 70 cm environ plus bas que la couche. Alors les skis et les bâtons ont traversé en aérien et le bonhomme après une course d'élan a suivi.

Juste le haut du socle de pierres de la croix du Fossat est visible. Il y a 4 ans à la même époque, il y avait 15 cm de neige en plus mais moins sur les bords du ruisseau. Les jeux du vent sont "impénétrables" … :-?

j'ai tiré par la ruine et le tracé du chemin d'été, sur les rochers de la Pause. J'ai encore vu des traces.
Mais là ça soufflait, à plus de 100 km/h à coups sûrs, impressionnant … :-? Il fallait lutter pour éviter que le vent m'envoie trop vers la lisière du Fossat. Je me suis même arrêté à un moment pour me "cabaner" 2 mm et attendre que ça baisse d'un ton.
Sur le haut, énorme, j'étais couvert de neige, la poudrerie comme disent les Québécois ! :-)

Puis en rebasculant vers la lisière et le chemin qui redescend sur Chansert, enfin le calme, à peine croyable …
la descente, extra ! Là aussi des traces et surtout celle laissées, j'aurais presque cru, par un surf, tellement on ne voyait qu'une marque ??? Mais presque imperceptible, à certains endroits il y avait les 2 rails …
En tout cas si c'est un skieur de rando nordique, c'est un très bon descendeur (c'est toi Benbois ?) . :-)

j'avais un copain qui a quitté la région, qui montait en raquettes avec chaussures d'alpin dans le sac et redescendait du mont Thiallier à skis alpin.

Et 15 à 20 minutes après la violence des éléments déchaînés (c'est beau non ? :lolsmile le poste de radio dans la voiture m'indique que j'ai retrouvé la "civilisation" … :lol:

On a une sacré veine de pouvoir "s'isoler" du quotidien quelques heures … :-)

Sinon avec ce vent la montagne va changer de couleur, la bruyère ressortir, le printemps pointer le bout de son nez, mais vu les prévisions météo, c'est pas pour cette semaine …

Modifié il y a 6 ans
Merci de ces précisions Sancho ! :-D

Compte tenu que je suis sûr de ne pas avoir ton niveau et sans doute quelques années de plus, je crois que je vais suivre tes conseils et prendre un ski à ma taille.

Mais chez les fabriquants, pour mon poidsavec sac à dos et équipement, ils recommandent un ski de 179 ??? :-o

Qu'en penses-tu ? Quelle est l'explication ?
Modifié il y a 6 ans