Tous les messages créés par forez

Sortie raquettes toujours à partir de la Grosse Font sous le col de Chansert.

Vallée du Fossat, croix du Fossat et retour par les rochers de la Pause.

2 à 3 cm de "fraîche".

Temps frais sur le haut et neige bonne car le soleil l'avait transformé, mais dans les bois ça collait dur.

Modifié il y a 6 ans
Je suis le 70ème à avoir voté, un peu déçu d'avoir loupé l'année érotique chère à Gainsbourg et Birkin, mais tant pis ! :-D 8-)
Modifié il y a 6 ans
Sortie ce matin à partir du col du Béal en partant direction Sainte Catherine et Grande Raie.

Bien moyen et manque de neige vers Grande Raie sur 100 m. Ensuite en longeant la lisière au-dessus du chalet Gauchon ça allait.
Nous avons pris ensuite le sentier qui permet de passer sous Procher et de ressortir au col de la Chamboîte. Il est très enneigé.

Ensuite, la route militaire où leur dameuse est passée (plutôt leur chenillette car elle n'a pas de fraise et peigne derrière, même s'ils ont 2 belles PB 100) jusqu'à Pierre-sur-Haute. J'ai fait le tour. Il y a d'énormes paquets de neige contre les barrières bois sur l'ouest, 3 à 5 m à mon avis.
Je suis redescendu par la rouge de la Chamboîte de Chalmazel puis en recoupant sur la tête du téléski de Couzan 2 et retour au col de la Chamboîte. Encore le sentier sous Procher et enfin la descente par le chemin direct sur le Béal, qui était mieux que le départ sur Grande Raie, qu'il vaut mieux éviter pour ceux qui voudront aller skier là-haut.
Mon père est redescendu par la route et sur le bas, même si elle avait été déneigée, il m'a dit que dans le fossé la neige était largement suffisante pour passer.

Il y avait du monde au ski alpin mais dans les bonnes pentes du haut ça devient dur, la neige était couleur marron sale, ça skie sur 10 cm tout au plus, mais ça devait être bon.

De Pierre-sur-Haute on peut descendre sans problème côté ouest sur les jasseries de la Richarde en passant sous le rocher de la Chaize, là où a bivouaqué Jacquou (il me semble que c'est celui-là sur la photo ?? avant celui vers lequel il y a une sorte de cairn avec une vierge).
Ca passe ensuite encore par le plat de la Richarde pour aller sur la croix du Fossat et une bonne partie de la montagne de Monthiaillier.
Donc on peut encore se faire plaisir.
La neige était gelée mais je dirais sûrement moins que hier car elle craquait déjà par endroit dès le matin et en rentrant vers 11h00, elle enfonçait dans les parties en dehors du chemin, donc où personne à pied, skis ou raquettes étaient passés pour la tasser un peu.

La météo annonce plutôt du froid donc ça pourrait encore faire un peu … :-)
Modifié il y a 6 ans
Sortie ski cette après-midi toujours de la Grosse Font 1 km sous le col de Chansert côté Job, et très difficilement accessible pour vous les amis ligériens (je veux dire en temps car il faut contourner le massif).
Car attention, côté la Fortiche (2 km sous Saint-Pierre la Bourlhonne qui est à 7 km du col du Béal) la route est enneigée vers le chalet de la Roche et il y a plus de 3 km barbant pour atteindre le col de Chansert. Elle est orientée nord et boisée alors la neige y tient très bien.

Deux endroits déneigés au départ où il faut déchausser, puis montée sur les rochers de la Pause, super descente sur la croix du Fossat et les Supeyres en longeant la lisière ouest des bois au-dessus des Reblats, car la piste sur le suc de Pégrol est totalement déneigée.
Depuis mercredi, il a fait chaud et la neige a ramassé, mais aujourd'hui c'était légèrement plus frais (vent nord ouest). La neige était extra car elle enfonçait sur 2 cm et tenait super bien en descente et dans le dévers, sinon ce parcours serait trop galère.
C'est du cabotage de lisière en franchissant les départs des ruis qui alimentent le Batifol dans les Reblats (le haut de la vallée est bien enneigée). C'est du physique monté/descente sans arrêt bien plus dur que par la piste directe bien sûr. Mais pas moyen de faire autrement même en se tenant à la limite de la neige et de la bruyère afin de minimiser le dévers.
Je suis arrivé aux Supeyres par la Jasserie qui est juste au-dessus de l'auberge et avant l'éolienne.
Puis retour par le même chemin mais j'en avais plein les spatules.
La descente des Rochers de la Pause (1530 m) jusqu'aux 1170 m du départ est un peu hard, surtout dans le chemin au milieu des bois. Mais ça passe en restant dans le premier mur sur le côté droit afin de remonter dans le talus pour se freiner. par contre à déconseiller en ski à farter ou alors à l'aiguille de pin et sapin. Je n'en ai jamais tiré mais à mon avis, à déconseiller également avec une pulka.
Sinon super sortie ! :-D
skieur^^fou
Modifié il y a 6 ans
Tu as raison Robert, je ne voyais pas les choses comme cela, mais alors, compte tenu que beaucoup de parcelles appartiennent à des privés, ils peuvent en interdire l'accès et dans ce cas seuls les chemins cadastrés pourraient être pris …

Mais alors, si le chemin est damé il faudra payer ou alors partager l'espace, moitié damé, moitié hors piste.

Ca risque d'être compliqué tout ça ??? :oops: :-o
Modifié il y a 6 ans
Bien ! Il faisait bon en plus pour ce genre d'exercice. Tu y as pris goût.

Hier, on aurait presque pu se croiser de loin, car je suis parti en raquettes du bûron de la Grosse font (1170 m), là où s'arrête le déneigement de la route du col de Chansert côté Job. C'est très bien enneigé à mi montagne mais plus haut sur les crêtes, ça passe bien encore mais c'est "pelé" comme l'on dit chez nous.

Un tour sur la montagne de Monthiallier et la croix du Fossat, sous la chaleur. Par contre la neige revenait sur 5 cm pas bien plus.

De là-haut j'ai vu les crêtes sur le suc de Pégrol où tu as dû passer en venant des Supeyres et c'était également bien "pelé". Reste-t-il encore un bon enneigement, du moins de quoi passer sur la piste ou encore côté est ?

J'ai vu que la lisière ouest du bois qui vient des Supeyres, est encore bien enneigée tout du long mais c'est beaucoup en dévers.

La lisière de la plantation des Allebasses aussi semblait bien enneigée, et le long des barrières à neige c'était encore bon, mais rien à côté vu de loin bien sûr.

La semaine prochaine la météo annonce plus frais, ça devrait permettre d'en profiter encore un peu, car hier on se serait cru début avril … :-D
Modifié il y a 6 ans
j'ai oublié ça qui résume un peu le nouvel esprit de cette loi de 1985 revue en 2006 :



"Ce nouvel article du code général des collectivités territoriales qui élargit le champ d’application de la redevance à l’ensemble des activités nordiques
soumet les collectivités à de nouvelles contraintes. En effet, les services évoqués sont obligatoires et cumulatifs. Ils imposent la présence d’équipements d’accueil et un accès libre et gratuit aux " terrains
d’aventure " non aménagés, ce qui n’était pas le cas pour la redevance ski de fond."
Modifié il y a 6 ans
Quand on lit tout ça, on ne peut que se poser la question sur la pertinence de la redevance ski nordique.

En effet, si sur certains domaines, on peut sans problème partir en hors piste, il y en a où c'est très difficile voire impossible.

Mais la loi de 2006 est claire là-dessus :

Article L2333-82 du Code général des Collectivités Territoriales
Modifié par Loi 2006-437 2006-04-14 art. 33 III, IV JORF 15 avril 2006 - Code du Tourisme.

Si l'accès au milieu naturel passe par des pistes damées et uniquement par là, on ne peut empêcher le libre passage.

Mais on peut imaginer un autre cas où le randonneur peut partir par un accès libre et où ensuite le seul passage se trouve sur des pistes damées (par exemple une forêt très dense d'un côté, une falaise de l'autre ou forte pente moitié rochers et forêts) car le relief naturel empêche le passage.

C'est pourquoi à mon avis les domaines immenses avec des kilomètres de piste ont vécu, d'une part d'un point de vue rapport coût/fréquentation et de par cette loi de 2006.

Les domaines payant devront alors soit appartenir en totalité à un privé ou à une collectivité qui gérera le ski (et à condition qu'il n'y ait aucun chemin cadastré dans la parcelle), soit ne plus être payant.

Si la loi montagne de 1985 donnait le droit aux collectivités de percevoir sans ambiguïté une redevance sur neige, la modification de 2006 laisse un grand flou …

Un vaste débat que devront de toute façon se poser les collectivités dans un proche avenir car la définition du libre accès au milieu naturel est très très subjective …
Modifié il y a 6 ans
Sortie ce matin à partir des Pradeaux à l'est du barrage. Dur dur au départ dans les traces de pas et de raquettes, plus haut ça allait.
Sur les pistes c'était encore bon mais sur le bas au retour c'est très délicat sous certains arbres, toujours les mêmes passages bien sûr.

Bilan il faut aller chercher la neige plus haut et en versant nord est ou dans les bois car ailleurs, le vent a tellement soufflé quand il faisait très froid que la neige a été balayée.

Il y a plus de neige à 900 m d'altitude en plein pré qu'à 1400 m.

Le vent était au nord et sans faire froid il faisait frais mais la neige revenait quand même et le gel nocturne avait été très faible.
Modifié il y a 6 ans
Bonjour à tous et à toi N 75.

Désolé de répondre si tard mais je reviens d'une semaine dans les alpes à dévaler les pistes.

Oui tu peux prendre ce vallon qui est superbe à descendre lorsque la neige porte (et dans laquelle en mars 2009 un "pisteur" du domaine avait eu la fameuse idée d'y faire une piste raquette à grand coup de motoneige). On virevolte autour des arbres et il rejoint le barrage bien sûr via ce ruisselet qui vient du vallon.
A la sortie du vallon, là où le domaine nordique a installé une petite passerelle pour les raquettes, soit tu longes toujours le ruisselet mais tu passes sous des plantations sur 300 m où l'enneigement n'est pas au top et où il faut se baisser.
Soit tu remontes à gauche après la passerelle puis tu prends le premier à droite qui t'amène toujours sur le barrage mais qui n'est pas marqué sur la carte.
Il arrive là où le barrage fait une petite pointe, en fait il coupe tout droit au lieu de faire l'arrondi que tu vois sur la carte.
L'été aussi en vtt tu peux le prendre il est très bon, alors que celui qui est marqué sur la carte est impraticable en vtt ou alors à côté du vélo.
Modifié il y a 6 ans