N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par forez

J’oubliais de dire que pour la location de ski de fond, il y a du nord au sud du Forez :

Col de la Loge

Col du Béal

Col des Supeyres

Prabouré

Col des Pradeaux

Je pense également que ça doit être possible à Chalmazel, sous toute réserve.
:-D
Modifié il y a 6 ans
Eh ben dit donc, ça y va sur le Forez ! :-D

Les collègues ont répondu à tes interrogations Benoit.

Samedi et dimanche je suis allé skier hors trace avec des skis de classique équipe 10 Salomon faits pour la compétition sur piste. Ca va s'il n'y a pas trop de neige à brasser et suivant ton niveau technique.

Cet après-midi, je suis parti des Pradeaux (20 cm mesurés) toujours derrière l'auberge mais j'ai coupé par les bois pour aller retrouver la bordure ouest du barrage, là où passe le retour des pistes de fond.
Mais j'ai pris des skis de rando, plus courts et plus large, plus manoeuvrant dans les bois.

Puis je suis allé dans un vallon sous la plantation des Allebasses, je l'ai remonté et redescendu et c'était extra, une super neige.

Idem j'ai redescendu les pistes de Prabouré Alpin et c'était le rêve, puis je suis rentré à la frontale.
Le long des barrières à neige entre la plantation et le haut du ski alpin, il y a environ 50 à 60 cm.

Au départ des pistes de fond de Prabouré, 26 cm mesurés.

Il y a eu un léger redoux qui a fait revenir à peine la neige (quelques rares plaques glacées molles sur le haut) puis ça a reneigé par dessus, juste ce qu'il faut. De plus la neige tombé ces jours derniers a été roulée par le vent, qui a fait le boulot d'une dameuse en cassant les pointes des cristaux et ainsi en permettant un meilleur tassage du manteau.
Là, la neige tombe par l'ouest (c'est bon pour le Sancy et le Cantal) donc c'est plus uniforme, on a plus de coin dénudé jusqu'à la terre.
La dameuse était passé sur le haut des Pradeaux (1336) et dans la trace tassée, j'ai mesuré 12 cm de neige.

Malgré tout ce ne sont pas des chutes franches où le paysage est bouché tout le jour. Ce sont des giboulés et l'on distingue par moment le ciel bleu à travers les nuages.

C'est pas encore vraiment ça (2 jours de redoux et ça ferait mal) mais c'est mieux que rien, de plus la météo annonce du froid, donc …

Logiquement, vu les conditions, le domaine devrait ouvrir ce week-end ou alors … :-?
… et donc la location… :lol:
Mais attention quand même à ce qu'ils te refileront comme matériel, ce ne sont pas des spécialistes du ski et si tu parles de hors piste, ils risquent de te dire que c'est dangereux, etc, etc … mais surtout, ça rapporte pas de monnaie … :-(

Malgré tout j'espère que tu as une expérience de la rando et d :-) e l'hiver ????? :-)

Sur les plateaux, ça burle et il y a du brouillard, même si entre les Pradeaux et les Supeyres, ça reste pépères, après, au-delà des Supeyres en direction de Pierre-sur-Haute, attention, c'est très vaste après le passage du grand et du petit goulet, surtout direction est, sur la Loire … :-(
Si tu veux aller sur la croix du Fossat, suis la lisière ouest des bois en partant à gauche de l'auberge vers une jasserie juste au-dessus. Ca te fera faire beaucoup de contours, mais tu y arrivera tranquille ou à peu près.

Modifié il y a 6 ans
Eh oui Jacou, on le sait …. et tant mieux pour le Pilat.

ce matin 2 cm de neige à Ambert et 2 de plus au départ des Pradeaux sur mes traces de la veille, avec mon père et ses 84 printemps. :-)

Nous sommes allées à la Tuile puis vers le rocher Y.
Comme le dit fort justement Damien, accumulation en pente sud et il faut rester dans le chemin afin d'éviter de planter les spatules dans la bruyère.

Ca c'est mis à neiger plus fort mais la luminosité était assez forte en direction du soleil et l'averse a durée une bonne demi-heure.
Nous avons tourné à gauche avant les jasseries des Mortes et là pour rejoindre le chemin et retrouver nos traces, un grand moment de solitude, même à deux … :-(

En effet, 200 m à brasser de la neige et de la bruyère. Ceux qui ne connaissent pas l'hiver diraient qu'il y avait 80 cm de neige et bien non, 20 à 25 de neige et le reste en bruyère et quand ça accroche, même un bon juron ne fait pas ressortir les skis plus vite ! :-D

Puis retour par le barrage.

Aux Pradeaux la neige ne tombait presque plus et il y en avait 3 à 4 cm sur la voiture.

J'ai béni ton nom N75 car depuis que tu nous a fait en fin de saison dernière un petit cours rapide de télémark dans les Reblats, à Jacou et moi, j'ai essayé ! :lol:

Et miracle ! :-P sous le barrage dans une pente à 12/15%, je t'ai fait 4 P….. de virages que j'en revenais pas … Même avec des skis de 42 de large fait pour la piste de fond, ça fonctionnait du tonnerre de Dieu ! Pardon de Régis ! (rendons à notre prophète ce qui lui revient :-D )

Normalement mercredi, si le temps ne change pas, j'y retourne ! 8-)
Modifié il y a 6 ans
Ballade à partir des Pradeaux ce samedi après-midi.

10 gros cm voire 15 en partant par le barrage, très bonne neige.

J'ai pris des skis étroit à farter (vert et bleu normal mélangé avec un poil d'extra sous le pied et re 1 couche de bleu par dessus).

Puis la Tuile où la piste étant orienté pile au nord, elle a été balayée et les cailloux ressortent.

Descente sur Prabouré où ils ont fait de la neige à canon sur l'alpin.

Puis bois Balayoux, Croix du Pialoux où la dameuse est passée le long de la plantation des Allebasses.
Mais pas tant de neige que ça, je dirais 20 à 25 guère mieux, mise à part bien sûr là où elle s'est ramassée et là où elle a été soufflée.
Même le long des barrières à neige qui file sur les Supeyres il n'y en a pas beaucoup.

Lisière ouest, le vent l'a balayée et la terre ressort. Puis retour sur la Pierre Bornale et les Pradeaux par la route forestière où des quads et 1 moto sont passés.

Pas trop de vent et ça ne brassait pas trop compte tenu que le vent avait travaillé la neige et l'avait durcie par endroit, donc ça n'enfonçait pas. J'ai trouvé des traces de ski et de raquettes.

Voilà, on en a pris bien moins que le Pilat et le Mézenc, la dépression remontait du sud donc pas top pour nous, il vaut mieux que ça vienne du nord, que ça campe sur les alpes, puis des retours d'est.

On verra la suite ! :-D
Modifié il y a 6 ans
Bonjour Annie,

Si besoin tu peux venir dans le Forez, même si c'est un peu loin (environ 130 km de Lyon). Tu as sinon le Pilat au-dessus de Saint-Etienne, plus proche.

Avec Jacou et N 75 on a fait une sortie la saison dernière dans le Forez et nous allons certainement remettre ça cet hiver.

Si tu veux vraiment découvrir l'activité avec un encadrement adapté, va vers Sancho ou les autres pros inscrits sur le site, comme te l'a signalé Régis.

Peut-être à cet hiver ! :-D
Modifié il y a 6 ans
Bon, alors c'est reparti ou ça a l'air de vouloir repartir … :-)

Hier déjà, le ciel était à peine dégagé et le Mont Thiallier s'était paré d'un peu de sucre en poudre à partir de 1450 m environ (vu d'en bas).

Aujourd'hui je suis parti courir et marcher à 850 m d'altitude. la limite de la neige au sol était autour de 950 m.

Vers les 1100 m le bruit de mes pas dans la neige avait changé, c'était un peu plus sec, mis à part les endroits bien sûr où subsistaient des flaques d'eau. Il y avait 2 à 3 cm mesurés en dehors des arbres et là où ça ne soufflait pas trop..

Au suc de Montchaud, à 1360 m et 4 km au-dessus du col des pradeaux, on était autour de 4 à 5 cm.

Au pont de la Fayolle où le vent avait soufflé la neige sur la piste, à certains endroits on voyait les cailloux.

J'ai remonté la plantation des Allebasses, très boueuse et à 500 m environ de la sortie, vers 1380 m, j'ai tourné à gauche pour revenir à la pierre Bornale. Le vent du nord balayait la neige sur la piste de la lisière ouest.

Dans les chemins herbeux sur la lande ça pouvait skier en classique dans les traces des roues de voitures, par contre sur les pistes forestières, à éviter.

PLus haut, le long de la lisière nord/est de la plantation des Allebasses ça doit se ramasser c'est sûr.
Par contre ça neige tellement fin qu'il faudrait que ça tombe longtemps.
Avec ce qui est annoncé sur le Vercors, on peut espérer des retours d'est qui devraient nous amener de la matière, mais combien ???? :-?

Pour ceux qui veulent faire de la raquette, c'est par contre assez enneigé, mais pas dans les bois bien sûr.

Voilà, si ça persiste je devrais avoir des nouvelles fraîches samedi. :-D
Modifié il y a 6 ans
Oh les beaux TRAK ! :-)

Toute ma jeunesse ou presque … Enfin je ne les ai vus que de loin, je préférais Fischer ou Karhu.

Mais il y en avait plein sur les pistes à la fin des année 70 et durant les 80.

La location, c'était à 90 % de ça. Il me semble même que TRAK a été le précurseur du ski à écailles et même JP Pierrat (3ème au 50 KM des mondiaux de Lathi en 78 et vainqueur de la Wasa la même année mais sur des Rossignol) avait en fin de carrière, eu un contrat chez Trak et ils avaient sortis 2 skis de compétition sans écaille, le JPP 1 et le JPP 2.

Sinon, pour commencer la ballade, tu ne risques rien et pour plus tard, garde-les en ski cailloux, car il y en a des pleins greniers et à la vente ça ne vaut plus rien. Dans une bourse au ski il y a deux ans, des skis à écailles se vendaient 1 € avec ancienne fixations Salomon.

Ils sont un long quand même mais à l'époque c'était des skis d'une taille bien moyenne.

Au Talon, il devrait y avoir une petite pièce plastique hérissée de petits picots pour tenir un peu. Sinon, tu peux y mettre un bout de caoutchouc antidérapant.

Pour tes autres skis mentionnés plus haut, ça sera dur de faire du skating avec, même sur piste damée ou alors en plat descendant comme avec des skis alpins.
Modifié il y a 6 ans
Bravo aux bricoleurs qui n'en sont pas vu la qualité du travail ! :-D

Pour ceux qui ont les moyens, il y a quelques années des skis alpins (Lacroix il me semble) étaient incrustés de diamants chez Cartier puis revêtu d'un vernis qui était celui qui servait à protéger l'intérieur des réservoirs de la fusée Ariane.
Je crois que la paire de skis (sans garantie aucune d'un bon produit technique) valait 41 000 € … :-?

Donc, pour avoir l'impression de glisser sur votre capital … :lol:

Modifié il y a 6 ans
Alors là, j'avais jamais vu ça !!!! :-o

Moi qui me contente de "rapetasser" (un peu auvergnat comme mot mais vous comprendrez) mes vêtements quand il y a un trou et tant pis pour l'esthétique … :-?


Bravo en tout cas, c'est de la bel ouvrage comme on disait dans le temps :-D
Modifié il y a 6 ans
Et comme bricolage à défaut d'un marteau et de pointes, plusieurs écrous de 8 ou 10 insérés sur la hauteur du ski juste devant la fixation et un bout de tige filetée avec un écrou papillon soudé en bout et suivant :

Si tu montes :

Tu visses jusqu'à avoir la longueur de dépassement de la tige souhaitée ! :-D

Et si tu descends :

Tu dévisses jusqu'à ne plus avoir de dépassement et zou ! semelle lisse en 2 temps 3 mouvements ! 8-)

:lol: :lol:

Par contre il faut de l'inox pour la rouille et au bout de la tige souder un bout de forêt béton donc tungstène pour la résistance. :-P
Modifié il y a 6 ans