Tous les messages créés par Régis Cahn

piquepique a écrit :
Bonjour à tous,

Je viens de m’inscrire sur votre site que j’ai déjà exploré pendant de longues heures, puisqu’il me semble être un de ceux qui répond le plus à mes nombreuses questions.

Bienvenue sur le site et le forum !

Je vous explique mon cas :-? :
J’ai la chance (ou la malchance, ça dépend comment on voit les choses :-D ) d’habiter sur une « grosse » colline, à environ 500m d’altitude, ce qui m’assure dans les belles années un taux d’enneigement assez conséquent pour pouvoir chausser les skis sur le pas de la porte.

Bienvenue dans l'univers de la randonnée nordique : un terrain vallonné où les sections de plats, de montées, des descentes alternent.

Je rêve d’un trio ski-fixations-chaussures qui me permette de faire du plat, de la montée, et qui me procure en descente un semblant de sensation de maîtriser quelque chose dans la direction que prennent mes skis…


Tiens, on dirait de la randonnée nordique !

En premier lieu, je me suis tourné vers une paire de skis de randonnée alpine, donc des skis plutôt courts (ce qui me paraît optimal pour évoluer en foret), des fixations de type Dynafit TLT ou Silvretta Pure, et des chaussures en dur.
Outre le prix assez dissuasif de l’ensemble, j’ai lentement compris que ce ne serait pas adapté au type de relief que je fréquente, puisque je me vois mal coller/décoller des peaux tous les 50 mètres…


Bingo !
Je répète, signe et paraphe : les skis de randonnée alpine ne sont pas conçus pour évoluer sur des terrains nordiques, vallonnés de pentes inférieures à 30°. Les skis alpins ne t'apporteront rien sur le terrain que tu décris, pire ce seront de véritables boulets.

Je répète, mais il suffit de faire soi-même la comparaison sur le terrain pour comprendre que chaque ski à son utilité et ses avantages. Ici, l'avantage penche pour le ski de randonnée nordique.

Quand je vois les longueurs préconisées par Fischer pour ses E109, je me vois mal descendre une pente, même plutôt douce, entre les arbres, avec des skis de 1,85m… (je mesure 1,72m)
Tu pourrais, mais dans ton cas, tu trouveras des skis plus maniables.

Quel compromis est-il possible de trouver, entre longueur adéquate et facilité de manœuvre ?
Existe-t-il des skis plutôt courts adaptés à la neige non damée, donc assez larges pour ne pas « couler »? (je me vois bien avec des 1,65m, voire 1,60m)

En faisant 1m72, tu peux skier avec des 1m69…
Fischer, Asnes, Madshus propose ce type de skis. Des skis larges paraboliques et adaptés à tout type de neige.

Quelles fixations, quelles chaussures ?
Je pencherais à priori pour du NN 75mm, et je n'ai rien contres les chaussures en cuir du genre Crispi, mais quid des fixations plus modernes avec câbles (de type Rottefella Cobra) et chaussures à coques plastiques ?
Des chaussures comme les Scarpa T4 m’attirent assez, du fait de leur rigidité qui m’aiderait sans doute à maîtriser le ski en descente, mais qu’en est-il du plat et des montées ?

Les T4 ou les Garmont Excursion sont rigide et apporte un bon contrôle du ski. Elles sont par contre plus lourdes que des chaussures semi-rigides de type Crispi / Alpina qui plus légères et plus propulsives.
Les T4 ne posent pas de problème en montée ou sur le plat.
Fixations en 75mm : Voilé 3 pin, Super Telemark, Voilé à câble…
En Nnn BC tu peux trouver des compromis très satisfaisant et sans doute moins onéreux.


Je me suis également intéressé aux fixations Hagan X-trace, qui m’ont paru un instant être l’idéal, mais le test que j’ai plus lire ici-même m’en dissuade un peu, à cause du débattement faible, pénalisant sur plat ou en montée, et des (à priori) piètres qualités en descente…
Des expériences nouvelles avec ces fixations ?
Malgré une recherche poussée, je n’ai trouvé que très peu d’infos à ce sujet…

Si tu peux t'équiper avec des fixations aux normes NNN BC, SNS ou 75mm c'est préférable.

Mes finances étant plutôt limitées, j’ai cherché une paire de skis de qualité dont le prix serait soldé et suis tombé sur des Atomic Outbraker ( http://www.sport-conrad.com/index.asp?disp=artikel&art_nr=70605115 ) qui me paraissent sympas, mais… je suppose que ce sont des skis « sans écailles », donc problème dans les montées…
Est-ce qu’un ski comme celui-ci serait adapté à mes besoins, et si non, existe-t-il quelque chose de similaire ?

Les écailles c'est bien… Elles apportent un véritable plus. Si tu n'en a pas tu peux d'abord utiliser du fart d'accroche et ensuite, dans les pentes les plus raides, des peaux de phoque.

Bref, je suis un peu paumé…
Pour résumer… 38 ans, 1,72m, 72 Kg, je cherche une paire de skis et fixations polyvalents, pour terrains vallonnés avec de la neige souvent vierge, des arbres, des arbres, et encore des arbres, bref, un équipement qui me permettent de me sentir à l’aise et de maîtriser mon ski dans les rares descentes, de faire du plat et des montés sans problèmes, et qui ne mesurent pas 2 mètres de long…
Ca doit bien exister, ça, non ? :-D

Outtabounds / snowbound de Fischer, Epoch/Eon de Madhus, Storetind de Asnes, Adventure de Salomon… Rossignol..
Il te faut un ski large, court et parabolique. Les noms cités plus haut correspondent.
Attention : ces skis sont performants mais ne remplacent par la technique. Il faut multiplier les sorties, prendre le temps et s'appliquer un minimum pour corriger les défauts.
Le matériel ne fait pas tout… tu auras encore des gamelles ! Prendre son temps, sortir, observer ces gestes afin de s'améliorer. Mais avec ce type d'équipement le plaisir viendra plus vite.

Voilà, voilà… si vous avez des questions, n’hésitez pas…
Et si vous avez des réponses, empressez-vous de les donner, vous ferez un heureux !

Un graaaaaaaaand merci par avance ! :-)

N'hésites pas à revenir vers nous !
Nordiquement.

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
On croirait les crêtes du Glandasse…

@Cyrille : je viens de faire un copier coller du lien de la vidéo :-)
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Salut Sylva,

Merci d'évoquer ce sujet…
Je ne connais pas bien cette activité qui me semble être proche ou un mélange de marche, de ski de fond, de course à pied. Quels sont les avantages / inconvénients par rapport à la course à pied et à la marche classique.
D'ailleurs pourquoi ne pas faire de la marche rapide sans bâtons comme cela existe ?

Est-ce que tu peux nous préciser si cette pratique est répandue au Québec et si oui, depuis quand ?

Personnellement je ne pratique pas, mais en théorie je comprend les bienfaits de ce sport.

En France, cette activité fait polémique. On a tendance à penser que les fabricants veulent seulement nous vendre des paires de bâtons neuves.

Merci pour tes éclairages…

@+
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Salut Riri,

Le Cheetah en modèle femme a été testé ici (cela donne déjà une idée). J'ai utilisé cet été le Jaguar (Karrimor) et il est du même calibre que le Cheerah (même construction du dos). Ce sont des sacs confortables. Personnellement j'ai un Cerro Torre (Lowe Alpine) depuis environ 10 ans et je le trouve parfait au niveau portage, répartition des poids…
Comme précise Fransisco, tout dépend de tes attentes, de ta morphologie.

Il y a 2 nouvelles marques commercialisées depuis peu en France qui disposent de modèles de sac à dos "gros porteur" : le suédois Fjallraven et le norvégien Bergans of Norway.

@++
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Salut Robinsons,

Bienvenue sur le forum. Cela fait plaisir de voir le Team "Robinsons" explorer Skirandonnenordique.com :-)

Je rejoins Cyrille M. sur les caractéristiques des vestes de type :
- soft shell
- Gore Tex.

Pour te prémunir du froid, du vent, des intempéries, de la neige, il peut être intéressant de cumuler les 2, soit 1 softshell + 1 gore tex (ou autre membrane).
La softshell (avec capuche) permettra de conserver la chaleur, d'être respirante et la Gore Tex (3eme couche) te permettra de lutter contre les intempéries. En activité, cela devrait être suffisant. Par contre en Finlande en janvier, il fait froid. A mon avis il te faut une doudoune pour le grand froid et en cas d'immobilité (bivouac, pêche…smile. Le bas n'est pas à négliger.

Pour ne pas souffrir du froid et s'adapter aux différentes températures, tu peux apporter 4/5 vêtements :
- 1 sous-vêtement très léger en laine
- 1 sous-vêtement plus épais en laine
- 1 soft shell
- 1 veste de type GoreTex (membrane imperméable)
- 1 doudoune en synthétique ou en plume.

Le choix entre les marques est délicat… Il faut regarder en fonction de ton budget. Difficile de te donner une marque… A l'inverse si tu hésites entre 2 produits ont peut t'aider. En rubrique tests de matériel, tu peux consulter des avis sur des vêtements techniques. C'est déjà une piste.

Tiens nous au courant ! N'hésites pas à poster des photos et un récit au retour de tes expéditions :-)

A bientôt
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Salut riri,

Bienvenue sur le forum.
Pour poster une photo, il faut la retailler. Si tu essayes de poster une photo originale cela ne fonctionnera pas. Il faut la diminuer en taille et en poids.

En ce qui concerne ton expérience très intéressante sur les lyos, ce serait bien de poster cette réponse dans le sujet qu'a initié François : La nourriture en randonnée nordique. Pour le faire, il suffit de faire un copier coller… Si ok, je supprimerais ce message.

@+ !
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Francois a écrit :
Bonjour à tous,

Ce message s'adresse tout particulièrement à Régis qui a fait le raid que je vais faire mais je suis également preneur d'infos de tout le monde. L'expérience de chacun est la bienvenue.

Je partage l'avis de François : l'expérience de chacun est bienvenue ! C'est encore plus vrai en matière de popote :-)

1. J'aimerai bien savoir comment s'organise un journée type. On sort le réchaud à chaque repas, matin, midi et soir ou uniquement le soir où on fait fondre la neige pour avoir la quantité d'eau nécessaire pour toute la journée du lendemain ?
Une journée type :
- Se lever, faire fondre de la neige, préparer les thermos, déjeuner, plier le camp, SKIER, PROFITER, EXPLORER, RENCONTRER, DÉCOUVRIR, S'IMMERGER, SENTIR, ÊTRE, monter la tente, faire fondre de la neige, manger, se reposer, dormir (la boucle est bouclée) :-)

Ma pratique : Je sors le réchaud uniquement le matin et le soir. Le soir je me prépare à manger et fait chauffer de l'eau pour boire la nuit et pour le petit matin. Au reveil, je prépare mon petit déjeuner et de la boisson pour toute la journée. 2 litres d'eau chaude pour une journée est un bon compromis (soit 2 thermos). Moins c'est possible mais il est important de s'hydrater.

2. Je suppose qu'il faut prendre des bouteille thermos :
- une pour garder de l'eau chaude en journée ?
- une autre pour que l'eau froide ne gèle pas ?
Je prend 2 bouteilles thermos de thé chaud. A mon sens c'est trop, mais souvent en fin de journée je suis assoiffé ! C'est vrai que c'est très sympa de boire de l'eau fraiche. (Le mieux est de mettre de l'eau tiède qui refroidira dans la thermos). Attention à bien choisir une thermos de qualité.

3. Le midi, fait-on un vrai repas ou est-ce trop risqué de s'arrêter trop longtemps à cause du froid ? Dans ce cas-là, je suppose qu'il est préférable de manger régulièrement tout au long de la journée.

Le midi : il faut profiter, s'allonger sur sa pulka, respirer, admirer, se placer face au soleil…
Auparavant le midi je mangeais des barres chocolatés. Actuellement s'il fait beau je me prépare de petits sandwiches ! Par beau temps, il est tout à fait possible de sortir le réchaud… mais faire fondre de la neige c'est un peu long. S'il fait bon s'arrêter ce n'est pas risqué, c'est "profiter".

4. Combien de Kcal faut-il prévoir ? Je pense entre 3000 et 3500 Kcal. Qu'en pensez-vous ?
Le soir : un lyophilisé + une soupe et quelques biscuits
Le matin : une petit déjeuner comprenant du thé/café muesli…
Tout au long de la journée : des barres, des biscuits salés/sucrés

5. Quelle quantité de neige faut-il faire fondre pour avoir 1L d'eau ? Combien de temps cela prend-il ? Quelle quantité de carburant faut-il prévoir par jour ?

Le soir : faire fondre de l'eau, manger et préparer des thermos : pas loin des 2 heures.
La quantité de neige ? Impossible à dire, mais il en faut bcp pour faire un litre d'eau et c'est long !
Pour 1 semaine de raid nordique, pour être tranquille, il faut 1 litre à 1 litres 1/2 d'essence pour tenir (utilisation matin et soir).

Comme vous le voyez, mes interrogations son nombreuses.
Et j'en aurais surement d'autres qui vont venir.
N'hésites pas !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Cyrille M, tu as lu trop vite !
L'UCPA évoque bien la pratique du ski de randonnée nordique.
D'ailleurs, je viens de découvrir le séjour : Lozère, spéciale ski de fond
Il est indiqué : "Après 2 jours dans l’ambiance des pistes damées nous partirons à la découverte des grands espaces du Mt Lozère. Deux jours de randonnée nordique qui nous amènera à la ferme où nous partagerons une soirée terroir avec les gens du pays."…

Je crois savoir que l'UCPA (A la belle époque du ski de randonnée nordique proposait des sorties en SRN) puis le SRN a totalement disparu pendant des décennies du catalogue UCPA. C'est sans aucun doute un retour progressif !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Salut,

Saviez-vous que l'UCPA propose des raids à skis de randonnée nordique ?
A ma connaissance c'est une nouveauté. Le parcours dans les Hautes-Alpes me paraît plus que sympa !(Haute Vallée de la Clarée, Queyras…smile

A consulter ici : Haute trace nordique

A suivre…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Vous n'êtes pas sans savoir que le Vieux Campeur va s'installer dans la capitale des Alpes :-)

L'ouverture du magasin est prévue pour la mi-octobre 2010 dans le quartier de la caserne de Bonne (Rue Berthe de Boissieux). Ci-après quelques photos du Vieux Campeur en construction !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans