N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Tous les messages créés par Régis Cahn

Salut Pujo,

L'ascension du sommet du Kebnekaise est à mon avis une très bonne idée ! Je ne l'ai jamais faite mais pour avoir beaucoup discuté avec les gardiens de refuges du coin, voici ce que je peux dire :

- l'ascension est tout à fait possible depuis le refuge de Singi ou depuis Kebnekaise Fjällstation. Le 1er itinéraire est assez long (plusieurs heures aller / retour) est sans réelles difficultés techniques et faisable en randonnée nordique. C'est les 100 derniers mètres qui sont pas faisable en SRN (surtout la descente !)

- Il existe une carte au 1/20 000 du Kebnekaise sous la référence Kebnekaise - Högfjällskartan.

L'année dernière j'étais sur le secteur fin mars et des suédois ont gravis le sommet.
Oui on peut louer une pulka au refuge STF d'Abisko Mountain Station.

Avant de faire l'ascension, le mieux est de poser des questions aux gardiens de refuges qui connaissent parfaitement le secteur.

N'hésites pas à revenir vers nous à ton retour pour nous donner les infos !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Conditions de neige au 27 février 2011 - Corrençon-en-Vercors 1160 m.

Il a neigé une 20n centimètres dans cette partie du Vercors.
C'est donc skiable sur les Hauts-Plateaux du Vercors !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Consultez la liste des inscrits à la première édition de l'Aventure Nordique.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Salut Pat !

Profitez-en bien…
On suivra votre trip !

Bon voyage nordique !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Ce sont des chaussures extrêmement chaudes. Elles ne sont pas faites pour un raid nordique sous nos latitudes. A moins d'être d'avoir un projet engagé en Scandinavie je ne les emporterai pas. Valable pour le Groenland, la Terre de Baffin, le Spitzberg ou pour une expé engagée au fin fond du Sarek.

C'est une vraie chaussure d'expédition (comme pour aller en haute altitude). Elle est très confortable et le maintien est au rendez-vous. La finition est parfaite.

Crispi propose un autre modèle de chaussure montante qui est moins chaude et plus adaptée à nos latitudes.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Salut Gervais,

Est-ce que tu as regardé dans l'album photos d'Aventure Nordique ?



Qu'est ce que tu souhaites comme type d'infos ?
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Salut à tous,

Je n'ai pas un avis technique précis sur le fait que la X-Trace soit bien ou non pour un raid en région polaire. Elle doit être conçue pour affronter de basses températures. D'autant qu'elles sont utilisées par des guides polaires.

Par contre, personnellement je n'irai pas ma balader en région polaire avec ce type de fixation.
- si je devais faire du terrain plat, j'utiliserai les Berwin qui ont déjà fait leurs preuves sur ce type de terrain. Les Berwin sont ultra simples et acceptent toute taille de bottes.


- si je devais évoluer sur un terrain mixte : banquise, terrain vallonné, j'utiliserai ma bonne paire de skis de randonnée nordique avec une fixation 75mm. Ceci pour des raisons de propulsion et d'efficacité.

Ma réalité, c'est que je n'ai pas envie de skier avec des bottes de type Sorel ou Baffin. Si j'ai le choix, je prendrais effectivement un ensemble 75mm + Crispi Top Expedition (qui sont parfaites - j'en ai une paire)
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Une vidéo qui fait rêver… Expédition polaire d'Anthony Jinman

<center><iframe title="YouTube video player" width="640" height="390" src="http://www.youtube.com/embed/By_xVPWQtQ4" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></center>
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Merci Lynx18 de nous faire un retour concernant ces fixations.
Je vais dire une généralité, mais ça peut sans doute arriver avec n'importe qu'elle fixation et encore une fois c'est peut-être lié à cet exemplaire défectueux.

Une fois que j'ai dis ça, je trouve cela inquiétant car ces fixations sont prévues pour être utilisées par grand froid. Pour rappel, elles servent pour équiper des skis de randonnées nordique mais aussi pour les patins longues distances (skridsko).

Difficile de juger, mais le froid a du faire son effet. Le plastique déteste les basses températures.

Questions :
-les skis ont bien passés TOUTES les nuits dehors ?
-comment était le terrain : vallonné ?

J'ai du mal a concevoir de tracter une pulka avec ces fixations… surtout sur ce type de skis qui me paraissent pas à la hauteur de l'enjeu.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Merci Jda de partager ce sujet. Évidement, il aurait été préférable de ne pas devoir en parler. Ce genre d'histoire fait froid dans le dos, parce qu'effectivement ces personnes partagent notre passion…et qu'en réalité nous aurions tous pu être à leur place.

Lors d'un raid de 3 semaines en Norvège j'ai eu l'occasion de devoir subir 2 tempêtes dont 1 d'une violence inouïe que ne nous rencontrons à notre latitude qu'en Haute-Montagne. Après cette tempête un gars a eu le bras gelé… car l'air froid était rentré entre sa doudoune et ses moufles…

Le lendemain, il faisait grand beau avec un -30°C et avec des norvégiens rencontrés sur le terrain, nous nous sommes perdus.

15 jours avant un français c'était fait coffrer dans une avalanche à 15 km au sud du refuge de Haukeliseter (Massif du Setesdal). Il est sorti sain et sauf.

Nous les Alpins de France et des pays d'Europe du Sud pensons que les montagnes scandinaves sont plates et sans risques. Les norvégiens, suédois sont habitués tout petit à vivre dedans et en connaissent les dangers.

Partons là-bas pour nous faire plaisir, pour apprendre mais soyons humbles et méfiant. Le plaisir en sera encore plus grand. Ce n'est pas pour rien qu'il existe des itinéraires balisés et jalonnés par des refuges. Suivons-les…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans