Tous les messages créés par Régis Cahn

19/11/2018
Il n'y a pas de quoi sortir les skis, mais les hauteurs de nos montagnes du Vercors sont blanches. La dernière chute a eu lieu samedi dernier jusqu'à 1000 mètres. Sur la partie nord du Vercors, elle est présente aux alentours de 1300 mètres. Il s'agit d'une légère couche ne permettant pas de chevaucher les SRN, mais donne une première vraie sensation hivernale. Ici une photo à quelques encablures du Gros Martel, situé sur la commune de Méaudre. 
Praticien du Ski Sauvage.
Ah oui, des planches de SRN permettent de passer "partout, tout le temps" alors que c'est moins le cas en Skisraquettes.
Concernant la question de fond :

  • si c'est du terrain damé tout le temps : Raquette ou Ski de Fond
  • si c'est du hors traces alors SRN ou SkiHok

Praticien du Ski Sauvage.
fblc
J'hésite entre des raquettes comme les symbioz ou des hok en 125.
Salut fblc, 
Il me semble compliqué de comparer des raquettes à neige à des skis. Les Altai HOK 125/145 sont des vrais skis qui glissent, même si l’appellation "Ski-raquettes" peut faire penser à de la raquette. Oui, cela ressemble à de la raquette, mais c'est une raquette qui glisse. Plus d'informations sur https://www.skisraquettes.com
Les skis Altai glissent, sont joueurs ont envie de descendre, de courir, de sauter, de s'amuser… Mais ils adorent la poudreuse, la neige molle et techniquement déteste la neige dure, gelée et préparées. Donc je te déconseille vivement d'opter pour des skisraquettes si c'est pour te retrouver sur des pistes de fond (idem pour l'alpin). Le Hok préfère être hors des traces… Je le dis en m'amusant, mais c'est une réalité technique qu'il faut prendre en compte. 
Pour une randonnée un peu plus longue et en "toute neige" surtout si tu tractes une pulka, je te conseille d'opter pour des skis de randonnée nordique qui sont plus polyvalents que le Ski Hok. 
Oses le SRN !
Praticien du Ski Sauvage.
En février 2018, trois amis ont traversé le célèbre parc Algonquin au Canada pour célébrer son 125e anniversaire. Tirant chacun un toboggan et suffisamment de provisions pour deux semaines, ils ont effectué le trajet de 165 km en seulement dix jours. Le matériel utilisé des gars : des skis Altai Hok. #skiraquettes



Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 1 an
Salut Vince73, 
Si GlobeTrotter arrête de les expédier hors de l'Allemagne, c'est que ce n'est pas rentable pour lui. C'est l'une des raisons pour laquelle cette pulka n'est pas vendue en France. Tu peux trouver l'équivalent en France avec Snowsled. L'équivalent, c'est vite dit, parce que techniquement, elles n'ont pas le même rendu et polyvalence. Retour de test réalisé par un pro des Expés : https://www.skirandonneenordique.com/tests-et-avis/pulka-snowsled-ice-blue-lavis-du-pro/
Pour t'aider, tu trouveras la liste des vendeurs/loueurs de pulkas en France >> http://www.skirandonneenordique.com/actus-outdoor/ou-trouver-une-pulka-cet-hiver/
Nordiquement

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Sur le strict itinéraire de la grande traversée du Vercors, il n'y a pas de risques d'avalanches. Il n'est pas nécessaire d'emporter avec soit un DVA. Skier simple et léger = profitation ! Si tu a l'intention d'aller chatouiller quelques pentes en-dehors de l'itinéraire, la question peut se poser, mais pas sur la liaison Combeau-Chaumailloux. La descente en direction vers le refuge est raide et négociable en pulka (en montée et en descente). L'exposition "Nord", fait qu'elle est bien enneigée et que tu peux avoir une bonne poudreuse facilitant la descente. Descente qui ne se fait pas en trace directe, mais en biais, ce qui facilite le cheminement du skieur.
Pour information, le refuge des Chaumailloux a été entièrement restauré cet été - Voir photos sur la page Facebook du Parc du Vercors - Mieux isolé, plus confortable, en esperant que les visiteurs le respecteront (tags, bancs découpés pour faire du feux, inscription pour la célébrité, caca autour du refuge…smile
Praticien du Ski Sauvage.
Effectivement, il faut envoyer avec des SNS avec des skis étroits et lourds… Soit c'était un très bon skieur, soit un bricoleur qui restait sur du plat…
Praticien du Ski Sauvage.
Salut Agy,
Content de te revoir sur le forum ! Belle saison en perspective !
Comme tu es actif ici et sur les skis SRN smile, n'hésites pas, par la suite de rentrer tes sorties dans la rubrique "Sorties"
C'est une bonne façon de partager et de donner des idées aux autres skieurs Backcountry.
Tu peux même aller plus loin, en publiant dans la rubrique "topo-guide", mais c'est un travail plus conséquent et plus précis, car ce n'est pas un récit de sortie, mais un véritable topo qui doit décrire de manière précise un itinéraire. 
Bonne saison !
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
30/10/2018 : une dizaine de centimètres tombés dans la nuit de lundi à mardi sur le Vercors.
Ici, photo de ce matin au niveau du col de la Croix Perrin.



Praticien du Ski Sauvage.
1ère offensive hivernale
Plus précisément, c’est la seconde. La première a eu lieu le 1er octobre entre 2 périodes de douceur.
Ici, à la Molière dans le Vercors, à 1600 mètres d’altitude est tombée entre la nuit de samedi et dimanche 27/28 octobre comme pour annoncer le (dernier ?) changement d’heure. En fin de journée de dimanche, il restait sur ce plateau d’alpage quelques centimètres de neige, de quoi donner envie aux plus impatients… On notera quelques traces de spatules aux dimensions nordiques… Que celles et ceux qui ont osés faire cela avant moi, se dénonce sur ce forum smile
Une seconde salve de froidure et de flocons est attendu à la mi-journée de demain lundi 29 octobre 2018 qui devrait apporter une couche plus conséquente. De quoi sans doute nous aider à passer de l’été à l’hiver, mais sans doute pas suffisant pour perdurer dans le temps… Les températures remontantes d’ici la fin de semaine devrait venir dévorer ce premier manteau neigeux. Pas de neige sous 1600 mètres. A suivre…







Praticien du Ski Sauvage.