Tous les messages créés par Régis Cahn

mad a écrit :
Quelqu'un aurait-il une idée où je pourrais me procurer les vis qui attachent la pince des fixations X-Trace aux lanières ?
J'en ai perdues deux en revenant du Spitzberg (heureusement que je ne les ai pas perdues en cours d'expé …smile.
Et là, avec la neige qui approche, je voudrais bien remettre ça d'équerre :-) !

Salut mad,

Les vis sont sorties des skis ?
Après ton expé au Spitzberg, est-ce que tu saurais expliquer pourquoi il est conseillé de ne pas utiliser des chaussures avec des semelles ultra-rigide ? Tu as un retour la-dessus ?

Merci…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
stef a écrit :

Dans ce cas, tu ne penses pas que la pulsion de l'air au gonflage empêche une répartition uniforme du duvet en le soufflant au même endroit ?

Non, car les boudins sont cloisonnés. Ci-après des photos d'un échantillon d'un matelas Exped Downmat 7 Pump. (Les dimensions de ce morceau de matelas sont inférieures aux dimensions du Downmat 7 Pump M (183 cm x 52 cm x 7cm)

On peut observer :
- le garnissage en duvet d'oie,
- le système de pompe intégrée
- des explications en "français".

Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Après quelques nuits passées sur mon matelas Mammut, j’ai décidé de vous montrer à quoi ressemble l’intérieur d’un matelas pneumatique gonflable avec pompe intégrée.

Rassurez-vous, le matelas Mammut était hors d’usage… Après des essais de réparation non concluants, je l’ai découpé avec regret, mais avec beaucoup de curiosité ! J’ai tout de même passé 5 nuits écossaises avec un matelas percé… Sans pouvoir trouver réellement la fuite.

Ci-après quelques vues de l’intérieur du matelas gonflable :
- boudin avec séparation en plastique
- isolant sur une face interne du matelas
- pompe intégrée du matelas : c’est une mousse dans une poche plastique dotée d’une valve de sortie d’air anti-retour.

La construction de ce matelas pneumatique est ultra simple :
- des boudins cloisonnés avec à l'extrémité une connexion entre-eux.
- Une pompe intégrée en mousse,
- une valve de gonflage et de une autre pour le dégonflage
- un isolant interne.

Simple mais efficace et confortable… lorsqu'il est en bon état :-(
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
riri a écrit :
C'est surtout l'endroit, la ballade et la date ainsi que les conditions à remplir pour pouvoir faire la sortie qui m'intéresse?

L'endroit, tout dépendra des lieux : Névache, La Pesse ou Méaudre. Les itinéraires sont en cours de construction.
Il y a toujours des parcours libre
- parcours initiation
- parcours pour initié

la date : 15 janvier 2012

Condition : venir avec le sourire !!!

Plus d'informations dans quelques temps…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Moucomchik a écrit :
Petit post pour savoir comment se portait l’association ?

Salut Moucomchik,

A quel niveau ?


L'association a toujours le même objectif : promouvoir le ski de randonnée nordique auprès du grand public et mettre en valeur notre discipline auprès des professionnels, institutionnels et la presse…

Il y a plusieurs actions concrètes qui se dégagent :
- organisation d'évènements,
- participation à des manifestations,
- collaboration à la co-conception de produits (Crispi par exemple)
- rédaction d'articles pour la presse spécialisée et locale
- sensibilisation des professionnels aux enjeux de la randonnée nordique comme outil de diversification complémentaire pour les territoires de montagne,
- participation à des groupes de travail pour la mise en valeur du SRN…

Évidement administration et gestion du site communautaire www.skirandonnenordique.com qui reçoit chaque jours de plus en plus de visiteurs et d'adeptes du talon libre.

Voila donc un aperçu des "missions" de l'Asso Ski de Randonnée Nordique !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
riri a écrit :
Bonjour,

Je serais intéressé par faire une sortie en ski de randonnée, par exemple celle de janvier 2011.
Cela peut-il se faire avec ma famille (ma femme et mes deux filles de 11 et 12 ans)?

Bonjour Riri,

Faire de la randonnée nordique en famille qu'elle belle idée !
Concrètement, c'est possible mais toutefois tout dépend de la taille de tes filles et des dimensions de leurs petons..

Malheureusement, en ski de randonnée nordique, les skis les plus petits mesurent 159 cm (Fischer) et les tailles minimales des chaussures c'est du 36… Il faudra vérifier avec les loueurs (on communiquera leurs coordonnées avant la journée) s'ils ne peuvent pas adapter d'autres skis pour l'évènement…

Donc c'est vivement conseillé… d'autant que les plus petits pourront tenter l'expérience dans les pulkas !!
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Merci Rémi pour le lien sur la survie !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Hello Rod !
sb123 va peut-être te répondre, car nous avons la chance qu'il soit membre de Skirandonnenordique.com !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
C'est pas Robert qui a un 4x4 panda ?
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
JJACQUES a écrit :
En fait, c’est la partie sud de la KUNGSLEDEN, elle va de STORLIEN au nord à SALEN au sud (départ de la VASALOPPET).
Soit à peu près 350 km avec des refuges à chaque étape.
C’est le sud du territoire SAMI, et on y rencontre beaucoup de rennes.
C’est idéal pour la randonnée nordique, moins alpin que le SAREK ou les massifs norvégiens, mais on s’y est toujours régalé… et s’est si facile d’accés.

Merci JJACQUES pour ces précieuses informations.
Pour quel raison tu indiques qu'il s'agit du départ de la Kungsleden. Est-ce que le départ officiel n'est pas à Hemavan plus au nord ?

J'ai regardé sur les cartes (source : http://www.svenskaturistforeningen.se)




Et ce que tu proposes comme itinéraire c'est
- Storlien - Tänndalen ?

Quel est "l'intérêt" de ce type d'itinéraire ?
Ce sont des refuges gardés (Fjällstation) et refuges non gardés ?

Si tu pars de STORLIEN, c’est très simple, c’est la ligne des trains STOCKHOLM-TRONDHEIM, et tu es à moins de 2 h de VAERNES, l’aéroport de TRONDHEIM.
C'est exactement ce que j'avais remarqué !

Avec suffisamment de neige, tu peux pratiquement chausser sur le quai de la gare, sinon 4 ou 5 km en taxi et c’est le départ.
Jusqu’à TANNDALEN (10 km de FUNASDALEN), ce sont de grands plateaux de toundra de 800 à 900 m d’altitude et des massifs isolés.
Les plus connus, SYLARNA 1762 m et HELAGS 1796 m.
On peut, ou suivre les croix de la Voie Royale, ou naviguer où l’on veut vers l’ouest ou l’est, pour plus de solitude.
Nous, nous avons toujours campé et rarement suivi les itinéraires balisés.
De refuge en refuge, ils comptent 6 étapes.
Je suppose que c'est aussi "visité" que le cousin Kungsleden ? Lié à la proximité de grande ville ?

Si tu veux plus de renseignements, liens ou itinéraires, n’hésite pas.

A bientôt.

Oui, je suis preneur…
Est-ce que tu as eu l'occasion de "comparer" cet itinéraire avec d'autres massifs suédois ?
Clairement, je cherche les points d'intérêts… et cherche un coin un peu sauvage…

Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans