Tous les messages créés par Régis Cahn

Mercredi 03 mars 2021

Situation sur la partie sud du Vercors

Les crêtes exposées, versant Diois sont déneigées : Ambel, Fond d'Urle, But Saint Genix.

Sur les hauts plateaux du Vercors, côté sud  : l'accès depuis le plateau de Beure (Au-dessus du Col de Rousset) est possible. L'enneigement est suffisant pour passer en ski et ou ski/pulka. L'enneigement sur les hauts plateaux est bon et permet d'envisager des sorties à la journée et des itinérances sur plusieurs jours.

Si vous sortez, n'hésitez pas à faire par de vos observations ! Bonne glisse…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 mois
En complément, il existe un livre récent sur les Escapades hivernales aux éditions Rossolis qui décrit 70 itinéraires en raquette ou à ski sur les crête de l'Arc Jurassien franco-Suisse. 

Et pour répondre à la question initiale du sujet, j'utilise maintenant, pour l'enregistrement de la trace, l'application Iphigenie pour smartphone.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 mois
Merci Pivert pour ton retour sur les conditions d'enneigement sur cette partie du Vercors Sud et aussi pour le partage des belles photos !

Coté Vercors Nord, secteur des Narces (Commune de Méaudre), il est encore possible de faire de la randonnée nordique. Parcours effectué ce matin en partant du parking supérieur, puis cheminement par la piste noire anciennement damée et petite virée au Gros Martel. Ce n'est plus de la neige de cinéma, mais le petit centimètre tombé dans la nuit de vendredi à samedi a permis de recouvrir quelques racines et a adouci la neige durcie. Une neige qui porte et qui glisse et qui nécessite de faire de nombreux zigzags dans la forêt. Du ski sanglier, mais c'est ça qu'c'est bon ! Donc, je confirme, la saison n'est pas finie. Il suffit de ne pas être trop difficile, de se lever tôt et de chercher les bons coins…. A vous les spatules smile

Ici une photo aux alentours des 1400 mètres.



Praticien du Ski Sauvage.
Merci Pivert, pour le partage de ce lien bien intéressant pour suivre l'état de l'enneigement sur nos massifs. Pour répondre aux interrogations du moment, voici quelques informations sur les conditions de neige glanées ici et là (26/02/2021)

Vercors Sud :
- Vallon de Combeau : la route est déneigée jusqu'à son terminus (panneau indicateur de la réserve). Départ enneigé à partir du parking d'été.
- Parking de Beure : accès encore enneigé pour aller sur les hauts-plateaux depuis le plateau de Beure situé au-dessus du col de Rousset

Vercors central :
Les hauts plateaux sont encore bien enneigés pour skier et tracter une pulka; profitez-en !

Vercors Nord (secteur Autrans-Méaudre)
Plus de neige a 1000 mètres, sauf dans les versants protégés par le soleil et le vent du sud. La combe d'Autrans reste un peu enneigée si bien qu'il est encore possible d'entrevoir de monter à La Molière, dans le Vallon de Nave…. Aux alentours de 1600, l'enneigement est encore bon et permet de réellement skier. Sur les crêtes (Sure, Buffe, Orient) c'est dégarnie, mais en contrebas, cela passe.

Le matin, la neige est gelée; c'est du béton. L'après-midi, c'est plus skiable, mais elle est chaude et ralentit le skieur. En sous-bois la neige est ravagée : épines, lichen… mais skiable si vos spatules acceptent d'être salies. La neige est jaune à cause du dernier épisode de vent provenant du Sahara.
 
Tout cela pour dire que la saison, n'est pas finie, mais il faut choisir son secteur et ne pas avoir peur de faire du portage… et d'ailleurs, c'est l'essence même du ski sauvage : "il y a de la neige on ski, pas de neige on déchausse et on porte"; c'est ça qui est bon et surtout on s'adapte hein ?!

Enjoy !

P.S.: A vos retours de sorties, n'hésitez pas à publier vos observations/ photos. On est bien content de pouvoir avoir cette information "Fil neige", lorsqu'on en a besoin, alors a vous de rendre l'appareil smile
Praticien du Ski Sauvage.
En consultant le site, tu peux  trouver des idées d'itinéraires en Chartreuse ainsi que des récits de sorties des membres du site. N'hésites pas toi aussi à partager tes expériences sur le site smile
Praticien du Ski Sauvage.
Salut Claire,

Tu pourrais poster quelques photos de l'installation et des crampons et nous dire si cela fonctionne bien ? Ton retour va en intéresser plus d'1 ! Merci !
Praticien du Ski Sauvage.
Salut Xtof,


Merci pour ton retour d'expérience. Je confirme ce que tu dis, c'est à dire en fonction des états de neige, des réglages et d'une pulka trop ou mal chargée, la pulka peut renverser.
D'une manière générale, il faut accepter qu'elle renverse, mais le moins possible. D'ailleurs à ce sujet, j'attire votre attention, sur le fait qu'il vaut mieux avoir une pulka plus longue que plus courte… Ainsi la charge est mieux répartie dans le fond de la pulka et le centre de gravité est plus bas qu'une petite pulka qui sera chargée trop en hauteur et qui risquera de ce renverser à la première bosse. Mais j'attire votre attention qu'une petite pulka est plus maniable dans sa voiture, dans les transports en commun et en terme de stockage. On a aussi moins tendance a emporter l'inutile dans une petite pulka que dans un grand traineau qui donne envie d'emporter toute sa maison. C'est un choix à faire !



Mais en tractant, qu'elle soit petite ou grande, à poids égal, le rendu est identique. pas vraiment plus de contrainte avec une grande pulka qu'une petite, même lors de rotation puisque c'est le brancard qui est un facteur d'in-fluidité.


Pour revenir au sujet, il faut bien arrimer son brancard sur la Fjellpulken et éviter qu'elle se desaxe. Effectivement peut-être qu'en apportant plus d'épaisseur sur le tube d'attache, le brancard resterait mieux en place. A tester.


Concernant Acapulka, la forme des pulkas est plus large, donc plus stable et moins contraintes par rapport à la trace du skieur. Ce format offre donc plus de stabilité et même en dévers. Puisque la base arrière est plus large, on peut mieux stocker dans le fond de la pulka et moins en hauteur. En effet, les tubes du brancard Acapulka sont solidaires grâce à la barre en T, mais sont séparés à la base, ce qui ne provoque pas le même effet.


Nordiquement
Régis




Praticien du Ski Sauvage.
Jb21
Même si j'avais pensé à publier mes sorties dans la rubrique, j'y avais renoncé parce que je suis d''avantage dans une description de sentiments et d'impressions de débutant que d'itinéraires, mais je vais regarder ça. Encore merci, et bon week-end.
La rubrique "Sortie" est justement faite pour cela ! Pour raconter sa sortie du jour, son itinérance, ses sentiments/émotions/remarques/rencontres, alors que la rubrique Topo est plus figée et permet de suivre un itinéraire. Il est plus descriptif comme dans un livre.
Bonnes glisses et bons préparatifs !
Praticien du Ski Sauvage.
L’ours auvergnat
Pensez vous que cela est réalisable en ski de rando (Alpin)
Tu peux le faire, si tu n'as Vraiment Pas le Choix… Mais ce n'est pas adapté au terrain… C'est dommage pour cette occasion de ne pas tester le Ski de Randonnée Nordique, d'autant que l'organisme La Montagne Ardéchoise a mis en place un itinéraire 100% randonnée nordique avec la possibilité de louer du matériel de Rando Nordique sur cette itinérance. Tu ne crois pas que c'est l'occasion de tester une autre pratique et de libérer tes talons smile ?? Tu nous tiens au courant de ce beau projet ?
Praticien du Ski Sauvage.
Salut Jb21,

Merci pour le partage de ta page FB, que j'ai observé avec attention, notamment les photos de ton itinérance dans le Jura.
Pour répondre à ta question technique, difficile de répondre à distance, mais à vu d'œil, il n'y a pas de problèmes, mais sans doute une conjonction de réglage/situations. Le brancard ne présente pas de déformation. En regardant les photos, tu entreposes un sac à dos sur le haut de la pulka qui suivant son poids peut provoquer un déséquilibre, d'autant que lorsque tu as eu des renversements, il y a avait beaucoup de poudreuse, si bien que ta trace n'était pas équilibrée. En marchant avec des raquettes dans cette belle poudreuse, cela donne l'impression de hacher la neige uniformément et les microreliefs associés à un réglage non optimal peut entrainer rapidement un déséquilibre de la pulka. Concernant le harnais, il faut l'installer au niveau des hanches, bien l'ajuster au niveau de la ceinture, des sangles d'épaules et d'entrejambes.

A observer de loin, j'ai le sentiment, que ce sont des micro-réglages et des conditions de neige et de cheminement qui ont provoqués ces renversement. Je ne vois pas d'autres explications techniques concernant le matériel.

Refais des essais, des réglages et tu devrais trouver les solutions. Tu nous tiens au courant ! Et n'hésites pas à poster des photos, ou publier tes sorties dans la rubrique ! Cela donnera de la visibilité à ton action !
Praticien du Ski Sauvage.